Résultats 2019 : AIG renoue avec les bénéfices

L’assureur américain AIG a renoué avec les bénéfices en 2019 grâce à une chute des indemnisations liées aux accidents et à de bonnes cotisations dans les produits d’assurance-vie.

Le bénéfice net annuel s’est élevé à 3,3 milliards de dollars, contre une perte nette de 6 millions pour l’année 2018, selon un communiqué publié jeudi. Sur le quatrième trimestre, période reflétant la santé récente de l’activité, AIG présente un bilan plus que positif: le bénéfice net est de 922 millions de dollars, contre une perte de 622 millions à la même période en 2018.

Rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice trimestriel ressort à 1,03 dollar contre 1 dollar attendu en moyenne par les analystes financiers. AIG attribue sa solide performance à la baisse des demandes d’indemnisations de la part des souscripteurs à ses polices d’assurance automobile. Le taux de réclamations est tombé à 95,8%, contre 98,8% un an plus tôt.

Lorsque ce ratio est sous les 100, cela signifie que l’assureur a collecté davantage d’argent en polices d’assurances qu’il n’a indemnisé ses clients. AIG a en outre tiré profit d’un bond des souscriptions pour ses produits d’assurance-vie, le bénéfice opérationnel de cette division ayant flambé de 34,7% à 839 millions de dollars.

Ces résultats étaient salués à Wall Street, où le titre gagnait plus de 2% dans les échanges électroniques de pré-séance. L’assureur a également annoncé qu’il avait soldé un litige avec le fisc américain IRS: il va lui verser une amende de 1,7 milliard de dollars pour mettre fin à ce différend qui portait sur des transactions transfrontalières non déclarées depuis 1997. Une charge sera par conséquent inscrite dans les comptes du premier
trimestre en cours.