Résultats 2014 S1 : Bénéfice net en hausse pour CNP Assurances

Le siège de CNP Assurances à Paris

Avec un bénéfice net en hausse pour le premier semestre 2014, CNP Assurances a enregistré de bons résultats en France. L’assureur doit s’exprimer ce jeudi soir sur ses futurs accords commerciaux avec BPCE.

CNP Assurances a enregistré pour les six premiers mois de l’année un bénéfice net part du groupe en hausse de 3% à 601M d’euros, pour un chiffre d’affaires en croissance de 12,5% à 15,8Mds d’euros.

“L’augmentation du résultat net repose sur une excellente dynamique opérationnelle, notre RBE (Résultat brut d’exploitation) augmentant de 10,4% sur la période (ndlr – à périmètre et change constants)”, indique Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances. La compagnie enregistre ensuite des revenus en hausse de 1,8% à 1,625Md d’euros et un résultat brut d’exploitation en hausse de 3,2% à 1,188Md d’euros.

Dynamique française

Le premier assureur de personnes de l’Hexagone a notamment pu compter sur ses bonnes performances en France, qui enregistre sur les 6 premiers mois de l’année une croissance de son chiffre d’affaires de 19,7% à 12,4Mds d’euros, liée essentiellement à un fort développement des unités de compte en assurance-vie. “La collecte nette en France s’élève à 692M d’euros pour l’activité Vie/ Capitalisation, dont 568M en Unités de compte et 124M en euros”, explique Antoine Lissowski, directeur financier du groupe.

“La dynamique commerciale avec le réseau Caisse d’Épargne a été très forte sur ce premier semestre. Avec la Banque Postale elle a été en retrait sur les premiers mois de l’année avant de finir très fort”, indique ensuite M. Lavenir qui fait référence aux nouveaux contrats Cachemire 2 et Cachemire Patrimoine lancés en partenariat avec le groupe La Poste en mai dernier.

L’Amérique latine en retraite

La dynamique hexagonale vient compenser un repli de l’activité de l’assureur en Amérique latine, qui enregistre une chute de 14,2% du chiffre d’affaires à 1,4Md d’euros, à cause notamment de taux de change défavorables.

Le chiffre d’affaires en Europe, hors France, s’établit à 2Mds d’euros, alors que CNP Assurances a annoncé ce mois-ci la signature d’un accord de distribution exclusif de long terme avec Santander Consumer Finance portant sur dix pays européens ainsi que l’acquisition de 51% des filiales d’assurance-vie et non-vie de l’espagnol pour 290M d’euros.

“Nous poursuivons notre ambition bicontinentale Europe/Amérique du sud, avec la volonté de développer un modèle de bancassurance multipartenariale”, ajoute Frédéric Lavenir. “Cela passe par l’évolution des produits de prévention et de protection et le partenariat avec Santander est une étape de notre diversification”.

Un accord avec BPCE ?

En pleine renégociation sur leurs partenariats commerciaux à horizon 2016, CNP Assurances et le groupe BPCE auraient, selon Le Figaro, trouver un accord sur la remise à plat de leurs relations, avec un nouvel accord de distribution à la clé.

Selon le quotidien, les contrats d’assurance-vie de l’ensemble du réseaux Caisses d’Epargne, jusqu’ici fournis par CNP Assurances, seront, dés 2016, produits par le groupe BPCE lui-même, via sa filiale Natixis. En échange, CNP deviendrait le “fournisseur officiel” du groupe bancaire pour la Prévoyance et l’Assurance-Emprunteur, produits sur lesquels la compagnie souhaite accélérer ces prochains mois.

Les accords commerciaux constituent l’essentiel du chiffre d’affaires de CNP en France au premier semestre 2014. Le partenariat avec la Banque Postale a généré une activité totale de 4,7Mds d’euros (+11,6% sur un an) pour l’assureur, et celui avec les Caisses d’Épargne 5,3Mds (+36,6%).

Toujours selon le quotidien, les deux groupes se seraient entendus sur le devenir d’un important stock de contrats d’assurance-vie contractés dans le cadre de leur ancien accord. Selon CNP Assurances, les deux groupes sont en réunion aujourd’hui et des annonces officielles seront faites dès ce soir.