Résultats 2014 : Hausse de 65% du bénéfice net de Prudential

L’assureur britannique Prudential, dont le directeur général Tidjane Thiam va partir cet été pour prendre la tête du groupe bancaire Credit Suisse, a publié mardi des résultats annuels en forte hausse, et marqués notamment par une nette progression des nouveaux contrats.

En 2014, l’assureur a dégagé un bénéfice net de 2,216 milliards de livres (environ 3 milliards d’euros), contre 1,346 milliard un ans plus tôt, soit un bond de 65%, pour un chiffre d’affaires en hausse de 15% à 60,1 milliards, a-t-il détaillé dans un communiqué.

Indicateur phare des performances du groupe, le bénéfice opérationnel a augmenté de 8% en données publiées et de 14% à taux de changes constants, à 3,186 milliards de livres. Prudential a qualifié ces résultats de “performance solide”, réalisée en dépit de plusieurs facteurs défavorables, comme les taux d’intérêt historiquement bas au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et l’impact négatif des taux de changes notamment en Asie, et une réforme importante de l’assurance-vie au Royaume-Uni.

Autre indicateur très suivi des marchés, les ventes de nouveaux contrats ont progressé de 5% à 4,65 milliards de livres (+12% hors effets de change). Mais ces performances positives ont été estompées par l’annonce du départ prochain du directeur général Tidjane Thiam, aux commandes depuis 2009, qui va prendre cet été la direction générale de Credit Suisse.

Cet annonce faisait baisser le cours de Prudential, qui perdait 1,65% à 1.636 pence à 09H40 GMT, dans un marché londonien en repli de 0,30%, alors que le titre du géant bancaire helvétique grimpait à la Bourse suisse. “Le dirigeant de Prudential part vers de nouveaux horizons, une annonce qui pèse clairement sur le cours du groupe, mais qui n’enlève rien aux résultats modèles publiés par le géant de l’assurance”, a commenté Richard Hunter, responsable actions au sein de la maison de courtage Hargreaves Lansdown.

Le président de Prudential Paul Manduca a fait savoir qu’un successeur avait déjà été trouvé, et qu’il serait dévoilé rapidement. “Comme il se doit de la part d’une société du FTSE-100 (indice vedette londonien, NDLR), le conseil d’administration est toujours concentré sur la préparation de la succession et une série de candidats externes et internes a été examinée”, a-t-il expliqué dans le communiqué.

“Nous avons la chance d’avoir une équipe dirigeante très solide dans l’ensemble du groupe, et nous avons identifié un successeur et espérons pouvoir le désigner une fois l’autorisation réglementaire obtenue”, a-t-il ajouté.