Reste à charge zéro : Trois paniers de soins en dentaire

Dentiste

La Caisse nationale d’Assurance maladie a formulé ses propositions aux dentistes pour parvenir au projet du gouvernement de reste à charge zéro. Trois paniers de soins en dentaire se dessinent.

Dans le cadre des négociations en cours sur la convention dentaire, l’Assurance maladie propose de mettre en place trois modes de remboursement différents, selon une information du Parisien. Au total, la Cnam demande aux dentistes de baisser leurs prix à hauteur de 562M d’€ au total. En contrepartie, il relèvera le tarif de prise en charge des soins de base de 627M d’€.

Un premier panier de soins couvrirait les besoins prothétiques essentiels (46,6% des actes) et serait sans reste à charge pour le patient. La mise en place de cette offre demandera aux chirurgiens-dentistes de baisser leurs tarifs de 388 millions d’euros.

Un deuxième panier nommé « reste à charge modéré » supposera de réduire les prix des dentistes de 174 millions d’euros. Enfin, un troisième panier avec des tarifs libres concernera les soins haut de gamme non remboursés.

Le niveau de remboursement variera en fonction de l’emplacement de la dent et de la nature du matériel utilisé. Les prothèses visibles seront mieux prises en charge que celles qui concernent les dents intermédiaires ou arrières, prémolaires et molaires. Les prothèses en céramique seront réservées au dents visibles et jusqu’à la première prémolaire, selon le projet de la Cnam.

La prévention à destination des enfants de moins de six ans sera également renforcée.