Partenariat : BPCE et La Banque Postale font cause commune

Le siège du groupe BPCE, maison-mère de Natixis

Les groupes bancaires BPCE et La Banque Postale ont annoncé vendredi avoir entériné la création d’une société de gestion commune, qui sera dotée de plus de 400 milliards d’euros d’actifs sous gestion, et validé un nouveau pacte d’actionnaire pour CNP Assurances.

“Ce projet de rapprochement vise à créer une société de gestion, spécialiste européen de la gestion assurantielle et de la gestion de taux euro, avec l’ambition d’en faire un acteur 100% en conformité avec les principes de l’investissement socialement responsable (ISR)”, ont fait savoir les deux partenaires dans un communiqué.

Ce nouvel acteur “serait en capacité de proposer des prestations de qualité aux grands partenaires assurantiels de long terme des deux groupes ainsi qu’à des clients tiers, notamment assurantiels”, est-il ajouté.

Dans le détail, les partenaires prévoient de doter cette entreprise commune d’une gouvernance équilibrée, au sein de laquelle Natixis Investment Managers (filiale du groupe BPCE) sera majoritaire aux côtés de La Banque Postale Asset Management, qui restera majoritairement contrôlée par La Banque Postale. La réalisation des opérations devrait intervenir au premier semestre 2020, sous réserve d’obtenir les autorisations réglementaires.

Ces annonces concrétisent des discussions amorcées depuis plusieurs semaines par BPCE et La Banque Postale qui avaient annoncé début juin être en négociation pour élargir leur partenariat industriel et conclure un nouveau pacte d’actionnaires dans CNP Assurances, pierre angulaire du futur pôle public de bancassurance.

Ce pôle financier public, qui sera chapeauté par la Caisse des dépôts, réunira sous un même toit La Banque Postale et l’assureur CNP Assurances. Il devrait voir officiellement le jour en 2020. Dans le cadre de ce dispositif, BPCE et La Banque Postale prévoient de conclure un nouvel accord en leur qualité d’actionnaires de CNP Assurances, détenant respectivement 16,11% et 62,13% du capital et ce, jusqu’à fin 2030. BPCE compte maintenir sa représentation dans les instances de gouvernance de CNP Assurances tant au conseil d’administration que dans ses comités spécialisés, est-il ajouté.

BPCE et CNP Assurances vont par ailleurs étendre, dès le 1er janvier 2020, la date d’échéance d’un accord de coopération conclu en 2015 dans les secteurs de l’assurance emprunteur, la prévoyance et la santé collective notamment. Cette date d’échéance sera portée du 31 décembre 2022 au 31 décembre 2030, précise le communiqué.