Norvège / Acquisition : Allianz rachète une partie d’un réseau de transport de gaz à Total

L’assureur allemand Allianz a annoncé mercredi avoir signé un accord en vue d’acquérir la part de 6,4% du français Total dans le réseau de gazoducs norvégien Gassled, pour un montant de 580M d’euros environ.

Total avait déjà annoncé mardi avoir trouvé un accord sur cette vente, mais sans révéler le nom de l’acquéreur. Gassled est un gigantesque réseau de gazoducs de près de 8.000 kilomètres en mer du Nord qui achemine le gaz norvégien vers le continent européen et la Grande-Bretagne. La société contrôle aussi deux usines de traitement du gaz en Norvège.

Gassled a convoyé 100Mds de mètres cube de gaz l’an dernier, soit environ un sixième de la consommation totale de l’Union européenne, précise le communiqué d’Allianz. Concrètement, cette part de Gassled va échoir à Silex Gas Norway, filiale détenue à 100% par le fonds d’investissement Allianz Capital Partners.

Lundi le groupe pétrolier norvégien Statoil avait pour sa part annoncé la cession de 24,1% de Gasseld à un consortium formé par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, l’allemand Allianz Capital Partners et Infinity Investsments, filiale du fonds souverain d’Abou Dhabi.

Les investissements dans les infrastructures permettent de se protéger contre les pressions inflationnistes et offrent des rendements attractifs sur le long terme pour les actionnaires, selon Paul Achleitner, membre du directoire d’Allianz, cité dans le communiqué.

En outre ce type d’investissement « est moins corrélé aux marchés d’actions et stabilise ainsi nos revenus de portefeuille », a-t-il ajouté.

Francfort (Allemagne), 8 juin 2011 (AFP)