Marchés : Ageas réduit son exposition aux pays du sud de l’Europe

L’assureur belge Ageas (anciennement Fortis) a annoncé jeudi avoir réduit son exposition aux obligations souveraines des pays du sud de l’Europe de 4,8Mds d’euros entre le 12 et le 21 mai, et celle-ci s’élève à présent à 9,1 Mds d’euros.

Le mouvement de rééquilibrage du portefeuille, décidé fin 2009, s’est « accéléré au cours du deuxième trimestre » en raison « de l’incertitude accrue qui règne sur les marchés », a expliqué le patron d’Ageas, Bart De Smet, dans un communiqué.

Au total, depuis le 1er janvier, Ageas s’est défait de 8,8Mds d’euros d’obligations de pays d’Europe du sud: Grèce (2,1Mds), Italie (4,8Mds), Portugal (1,7Md) et Espagne (0,2Md). Au 21 mai 2010, l’exposition totale d’Ageas à ces pays est de 9,1Mds. Elle est de 2,2Mds d’euros pour la Grèce, de 3,8MMds pour l’Italie, de 1,3Md pour le Portugal et de 1,8Md pour l’Espagne.

Les revenus de ces ventes ont été réinvestis principalement en obligations d’Etat belges, allemandes, néerlandaises et françaises et dans une moindre mesure en obligation d’entreprises, précise le groupe. « Nous sommes convaincus que les investisseurs et les clients seront rassurés par ces initiatives et par notre solvabilité et notre liquidité qui restent très fortes à un moment d’incertitude et de volatilité dans les marchés. Notre base solide nous permettra de poursuivre la mise en œuvre de notre stratégie en tant qu’entreprise d’assurance de premier plan en Europe et en Asie », a commenté Bart De Smet.

BRUXELLES, 27 mai 2010 (AFP)