Marché : Coverlife s’attaque à la santé collective des TPE et PME

En commercialisant l’offre de santé collective pour le compte de la Banque Postale Assurance Santé, le courtier Coverlife s’attaque au marché des TPE et PME.

Depuis le 1er avril 2015, le courtier Coverlife se charge de la vente à distance de l’offre assurance-santé collective de la Banque Postale Assurance Santé. Le courtier a mis en place une plateforme de vente à distance pour le compte de la BP Assurance Santé.

L’accord entre la Banque Postale et Coverlife s’est signé dans le cadre de la loi ANI. « Coverlife apporte à La Banque Postale Assurance Santé son expertise en vente à distance afin d’équiper en assurance santé collective un maximum de petites entreprises et leurs salariés, et compléter ainsi le dispositif terrain » souligne Sébastien Limousin, Directeur général de Coverlife. Le courtier prendre en charge la vente des contrats socles ainsi que la souscription de surcomplémentaires auprès des PME, TPE et leurs salariés. Coverlife se charge également de la « prise des rendez-vous pour les commerciaux terrain et de la vérification de la complétude des dossiers », indique le communiqué de presse. Cet accord est donc l’occasion pour le courtier de se lancer sur le marché des PME et TPE.

La Banque Postale

La Banque Postale a profité de la loi ANI pour signer d’autres partenariats semblables notamment avec La Mutuelle Générale et Malakoff Médéric, « nous souhaitons équiper les salariés des TPE et PME dans les meilleures conditions » souligne Catherine Kerrevel, Directrice générale de La Banque Postale Assurance Santé.