Le bancassureur SNS Reaal va pouvoir se restructurer

Le bancassureur néerlandais SNS Reaal a enfin obtenu l’autorisation définitive de pouvoir être aidé financièrement. En effet, La Commission européenne qui contrôle la concurrence à travers l’Europe, a donné son feu vert jeudi à la recapitalisation par l’État néerlandais de la compagnie, touchée par la crise financière, suite à la présentation de mesures de restructuration.

C’est mi-novembre 2008 que l’annonce de cette injection de 750M d’euros en échange de titres particuliers, destinée à augmenter la solvabilité du groupe, avait été annoncée. La Commission Européenne l’avait alors autorisé provisoirement fin 2008, en attendant un plan démontrant la viabilité à long terme de la société.

Depuis SNS Reaal a procédé à une augmentation de capital auprès d’investisseurs privés, lui permettant ainsi dans un premier temps de rembourser une tranche de 185M d’euros. Afin de rester viable, le bancassureur est en phase de restructuration, SNS Reaal a donc décidé de se recentrer sur « ses activités de base sur le marché néerlandais de détail et des PME ». Ce changement permettra notamment d’améliorer son profil de risque en réduisant son portefeuille d’actions, et « d’abandonner progressivement ses activités de financement de projets immobiliers internationaux ».

Grâce à ces modifications internes, « SNS dispose d’un modèle commercial viable garantissant une participation suffisante de l’entreprise à ses propres coûts de restructuration et limitant les distorsions indues de la concurrence », se félicite la Commission Européenne dans un communiqué. Cette dernière a d’ailleurs exigé ces derniers mois d’importantes restructurations pour toute une série de banques aidées par les pouvoirs publics face à la crise financière, cette décision avait pour but de compenser les distorsions de concurrence dues aux aides.

BRUXELLES, 28 jan 2010 (AFP)