L’assureur britannique Aviva fait son grand retour sur le marché de l’assurance de dommages en Asie

L’assureur britannique Aviva, qui avait quitté le marché de l’assurance de dommages en Asie, y a fait vendredi son grand retour, une initiative sonnant comme une réplique au rachat des activités asiatiques d’AIG par son compatriote et rival Prudential.

Aviva a annoncé dans un communiqué le lancement d’une offre d’assurance de dommages (catégorie regroupant les assurances type auto ou habitation, par opposition aux produits d’assurance vie, épargne et retraite) à Singapour, en ajoutant qu’il avait l’intention de l’étendre “sur des marchés clés en Asie”.
“Notre entrée à Singapour marque la première étape de notre plan pour pénétrer le marché en forte croissance de l’assurance dommages en Asie”, a déclaré Simon Machell, qui dirige les activités d’Aviva en Asie-Pacifique.
“L’aisance grandissante des consommateurs asiatiques conduit à un besoin croissant d’assurer un patrimoine de plus en plus important”, a-t-il souligné.
Aviva s’était retiré de l’assurance de dommages en Asie il y a cinq ans, avec la vente de ses activités correspondantes au japonais Mitsui Sumitomo Insurance.

L’assureur britannique détient toujours des activités d’assurance vie dans la région.
Ce retour dans l’assurance dommages en Asie fait suite au rachat spectaculaire d’AIA, la filiale asiatique d’AIG, par l’assureur britannique Prudential, grand rival d’Aviva, annoncé le mois dernier.

Aviva avait assuré dans la foulée qu’il ne se lancerait pas dans une course aux acquisitions pour rattraper Prudential, et que, contrairement à ce dernier, il considérait toujours l’Europe comme sa priorité en matière de croissance.

AFP LONDRES, 9 avr 2010