La santé mutualiste toujours d’actualité

Différentes informations sont sorties dans la presse ces derniers jours à propos du Groupe hospitalier de la Mutualité Française (GHMF). Il semble que la démarche soit accélérée et que le groupement d’intérêt économique (GIE) soit à la recherche de nouveaux partenaires.

L’Argus de l’Assurance écrivait le 17 mars dernier qu’une SA, appelée « Hospi Mut » sera prochainement créée avec pour objectif « de lever des fonds ». De son côté, la Mutualité dément la création d’une SA ainsi que le nom et s’en tient aux propos publiés dans HospiMédia le même jour.

Lors d’une interview, Patrick Houry, responsable du projet auprès du président du GHMF, parle bien de « trouver des moyens financiers plus importants pour développer une offre complémentaire » et cite « cinq partenaires » qui « ont d’ores et déjà répondu présents : Matmut, Macif, Malakoff-Médéric, AG2R-La Mondiale et la CNP ». De son côté, L’Argus de l’Assurance avance que le groupe Harmonies Mutuelles « s’est déjà engagé, dans une lettre d’intention, à investir vingt millions d’euros ».

Ce qui est certain, c’est que la Mutualité s’oriente vers une réorganisation de sa structure. Les 73 établissements (au 1er avril 2010) représentent 9.180 lits et places et utilisent les services d’environ 2.000 médecins salariés ou libéraux et emploient 13.780 personnels non médicaux selon la Mutualité Français, mais ils restent absents d’une large moitié du territoire. « Une foncière portera les murs des établissements » confirme Patrick Houry et le GHMF entend se placer sur « une troisième voie » entre établissements publics et privés.