KBC repasse dans le vert au 3ème trimestre, son plan de restructuration en “phase finale”

Le bancassureur belge KBC, qui avait été durement frappé par la crise financière, a annoncé vendredi son deuxième bénéfice net trimestriel d’affilée et pense être en “phase finale” de ses négociations avec la Commission européenne sur un plan de restructuration.

Le groupe a dégagé au troisième trimestre un bénéfice net de 528 millions d’euros, après 302 millions de bénéfice sur les trois mois précédents.

Un montant à comparer à la perte nette de 906 millions d’euros enregistrée au troisième trimestre 2008 et à celle cumulée de plus de 7 milliards accusée entre juillet 2008 et fin mars 2009.

KBC a d’ailleurs dû avoir recours à des aides publiques à trois reprises. Pour les compenser et s’assurer de la viabilité à long terme du groupe, la Commission européenne, gardienne de la concurrence dans l’UE, exige un plan de restructuration. “Nous pensons que nous en sommes à la phase finale des discussions avec la Commission européenne et nous gardons pleinement confiance dans notre plan d’entreprise”, a assuré le patron du groupe, Jan Vanhevel.

KBC refuse jusqu’ici de donner des détails sur les restructurations envisagées et de commenter les informations de la presse belge, qui a évoqué une réduction d’environ un quart de son bilan avec des cessions touchant notamment les activités de banque d’affaires et d’Europe centrale.

Bruxelles, 13 nov 2009 (AFP)