Justice : L’assureur Allstate poursuit JPMorgan Chase pour lui avoir vendu des actifs toxiques

L’assureur américain Allstate a déposé mercredi une plainte contre la banque JPMorgan Chase et ses filiales Washington Mutual (WaMu) et Bear Stearns, les accusant de l’avoir trompé sur la nature de plus de 750 millions de dollars d’actifs risqués qu’il leur a achetés.

Allstate accuse JPMorgan de “vente frauduleuse de titres adossés à des prêts hypothécaires”, d’après le texte de cette plainte déposée auprès de la Cour suprême de l’Etat de New York.

“L’accusé a fait croire à Allstate qu’il achetait des titres sûrs et très bien notés (par les agences de notation financière) adossés à des ensembles de prêts résidentiels à profils peu risqué, alors qu’il savait que ces produits étaient un mélange toxique de prêts accordés à des emprunteurs qui n’avaient pas les moyens d’acheter leurs propriétés et qui avaient de fortes chances de faire défaut”, ajoute la plainte. L’accusé et ses filiales rachetées pendant la crise financière “ont, dans leurs communiqués, prospectus, et autres matériaux d’information, mal présenté (ces titres) et fait des omissions à plusieurs reprises sur la qualité du crédit et le risque” qu’ils représentaient, détaille la plainte.

A cause de cette représentation frauduleuse des actifs en question, Allstate a acheté entre 2005 et 2008 plus de 757 millions de dollars de titres adossés à des prêts hypothécaires à JPMorgan et ses filiales avant la crise.

L’assureur demande à un tribunal de lui octroyer “des dommages et intérêts pour le préjudice subi, pour un montant qui sera déterminé par le jury” mais qui couvrira “ses pertes financières” et ses dépenses d’avocats, entre autres.

New York, 16 février 2011 (AFP)