Justice / Affaire Madoff : JPMorgan Chase se voit réclamé 6,4 milliards de dollars de dommages et intérêts

Le liquidateur de l’affaire Madoff, qui cherche à récupérer les fonds perdus par les victimes de cette gigantesque escroquerie, a annoncé jeudi qu’il réclamait 6,4 milliards de $ (4,9 milliards d’€) à la banque américaine JPMorgan Chase, principale banque du fonds de Bernard Madoff.

Dans un communiqué, le liquidateur Irving Picard précise qu’il cherche à recouvrer près de 1 milliard de $ en frais de gestion et bénéfices. Il cherche aussi à obtenir 5,4 milliards de dommages et intérêts de la part de JPMorgan Chase, “qui a été pendant des décennies la banque principale de BLMIS (Bernard L. Madoff Investment Securities), étant complice de Madoff”, précise le communiqué.
La semaine dernière, M. Picard avait annoncé qu’il réclamait 2 milliards de $ à la banque suisse UBS, faisant valoir que “Madoff n’a pas agi seul pour commettre la plus grande fraude financière de l’histoire”.

Par ailleurs, JPMorgan Chase a déposé plainte jeudi contre Lehman Brothers, accusant l’ex-banque d’affaires de lui avoir fait perdre 25 milliards de $ par des “mensonges et dissimulations” juste après sa faillite. Cette plainte déposée devant un tribunal des faillites de New York est le contrepoint de celle déposée il y a six mois par les liquidateurs de Lehman Brothers contre JPMorgan Chase. Dans leur plainte contre JPMorgan déposée en mai, les liquidateurs de Lehman accusaient la banque américaine d’avoir illégalement soutiré des milliards de dollars à l’ex-banque d’affaires quelques jours avant sa faillite, la plus grande de l’histoire américaine.