Justice : L’AMF ne donne pas suite à la plainte d’April Group contre Vanessa Rousset

En fin d’année 2008, April Group avait alerté l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) suite à de nombreuses déclarations dans la presse de Vanessa Rousset, mettant alors en doute la pérennité du capital et la situation économique de la compagnie (Voir notre article sur le sujet). Dans un communiqué de presse envoyé par Madame Rousset, on apprend finalement que cette dernière n’a pas fait l’objet d’une enquête par l’Autorité des Marchés Financiers.

Vanessa Rousset, ancienne directrice générale d’Evolem (groupe de capital-investissement, et holding d’April Group), a tenu à son tour à informer par voie de presse, que l’Autorité des Marchés Financiers ne donnait donc pas suite à la plainte d’April Group contre cette dernière.

La compagnie d’assurance avait en effet saisi l’AMF pour des déclarations de l’ex-épouse de Bruno Rousset (le Président d’April Group) “visant à déstabiliser April” après avoir été évincée d’Evolem.

Dans un courrier daté du 29 décembre 2009 à l’attention de Maître Olivier Gardette (l’avocat de Vanessa Rousset), Olivier Douvreleur, directeur de l’AMF, indique que « concernant les suites données à la « dénonciation » adressée le 23 décembre 2008 à l’AMF par la société April Group » […] « les éléments en sa possession dans cette affaire n’ont pas conduit l’AMF à ouvrir une enquête sur les faits en cause. »