Indicateur : 1 courtier sur 3 mise sur internet pour se développer

Selon une étude exclusive pour News Assurances Pro, un courtier sur trois considère qu’utiliser un site internet constitue aujourd’hui une priorité pour le développement commercial. De leur côté, 25% des agents généraux se disent inquiets concernant les stratégies internet des assureurs avec lesquels ils travaillent.

Dans sa dernière étude baptisée, “Agents, courtiers : bilan, projets, attentes”, News Assurances Pro et Next Content ont interrogé en ligne, au cours des mois d’avril et mai 2014, plus de 300 intermédiaires sur le bilan de leur activité, leurs projets, leurs priorités et leur vision de l’évolution de leur métier.

Parmi les répondants, (50% sont des agents d’assurance, 38% des courtiers, 5% des salariés d’agence et 9% des salariés de cabinets de courtage), on apprend notamment que 80% des agents utilisent très fréquemment les services en ligne de cotation ou de devis (73% pour les services de souscription et 55% pour les services de modification de contrat ou d’accès aux données clients), contrairement aux courtiers. Mis à part les outils de cotation et de souscription, aucun service en ligne n’est utilisé par plus de la moitié des courtiers.

“Les leads amenés par des intermédiaires, notamment sur internet, constituent la principale source de nouvelles affaires pour 40% des courtiers, le site internet pour 11% (25% l’ont placé parmi les 2 principales sources)”, explique l’étude.

La stratégie Internet des assureurs inquiète

L’étude explique ensuite qu’un tiers des courtiers considèrent l’utilisation d’un site internet comme une priorité pour le développement commercial. On apprend également que 10% des courtiers et 15% des agents considèrent les sites internet des compagnies comme des concurrents.

Moins de 3% des intermédiaires sondés pensent ensuite que les plateformes des compagnies sont un appui significatif à leur activité. “Par ailleurs pour 40% des agents évoluant d’abord sur le marché des professionnels, les partenaires prescripteurs figurent parmi les 3 principaux leviers de recrutement de nouveaux”. Enfin, un quart des agents se montrent inquiets de l’évolution des stratégies et initiatives sur internet des compagnies d’assurance avec lesquelles ils travaillent.