IA : Generali France lance des assistants virtuels

Illustration du digital dans l'assurance
Could not resolve host: public.newsharecounts.com; Name or service not known

Generali France annonce le déploiement de 3 assistants virtuels créés avec l’intelligence virtuelle IBM Watson. L’assureur met par ailleurs en place un centre de compétences en IA.

Letizia et Leo sont les nouvelles recrues de Generali France. La première est une assistante virtuelle destinée aux 700 agents généraux de l’assureur. Elle est disponible depuis avril 2018 pour l’assurance auto et l’assurance habitation et son périmètre devrait être élargi d’ici à la fin de l’année aux courtiers. Au premier semestre Letizia pourra par ailleurs faciliter le processus de souscription.

Leo est quant à lui un agent conversationnel a destination, cette fois-ci, des clients et des prospects de Generali France. Basé sur la solution IBM Watson Virtual Assistant, il sera utilisé pour présenter les offres de Generali France et répondre aux questions des clients. Actuellement, 170 clients volontaires de Generali France l’ont étrenné. Tous les clients devraient pouvoir l’utiliser d’ici la fin de l’année.

Le troisième assistant n’a pas de prénom. Il s’agit d’un assistant vocal virtuel destiné à améliorer l’expérience client grâce à une nouvelle façon d’interagir en se basant sur la voix et le langage naturel.

Ces trois technologies sont appuyées par la création d’un centre de compétences en IA. Il compte actuellement 25 spécialistes fonctionnels et techniques issus des rangs de Generali France et d’IBM. L’objectif est d’identifier les cas d’utilisation de l’intelligence artificielle. « Les talents de l’intelligence artificielle sont très recherchés et nous pensons que ce centre de compétences leur offre la diversité des défis qu’ils recherchent, car il investit toutes les activités d’assurance – automobile, habitation, santé, épargne, événements naturels… – tout au long d’un parcours clients assurance où l’articulation entre expérience numérique et conseil physique est un enjeu majeur », indique David Wassong, directeur de l’intelligence artificielle et de l’innovation de Generali France.