Groupama : Négociations avec des investisseurs pour renforcer les fonds propres

Selon Les Echos, Groupama aurait noué des « contacts informels » avec des investisseurs pour renforcer ses fonds propres.

Alors que Jean Azéma vient à peine d’être débarqué, des négociations seraient en cours chez Groupama. Le journal Les Echos de ce mardi affirme que l’assureur mutualiste aurait des « contacts informels » avec des investisseurs pour restaurer sa marge de solvabilité en augmentant ses fonds propres. Parmi les contacts, Swiss Re, Munich Re et Berkshire Hathaway sont cités.

Le journal cite une source proche du dossier, selon laquelle il y aurait « quatre ou cinq scénarios sur la table », allant d’une entrée de capital d’un ou plusieurs investisseurs à la cession d’actifs.

Les besoins en fonds propres seraient estimés à « plusieurs centaines de millions d’euros ». « Les tickets en discussions avoisineraient les 200M d’euros pour chaque investisseur », explique le journal, sous la forme de titres hybrides dépourvus de droits de vote mais donnant une « rémunération attractive ».

Concernant la cession d’actifs, Groupama aurait reçu des marques d’intérêt pour Gan Eurocourtage, la foncière Silic et des activités d’assurance-vie, toujours selon Les Echos. Toutefois aucune décision n’aurait encore été prise.