Groupama accorde une attention particulière au crédit fournisseur pour soutenir le secteur agroalimentaire

    Dans le contexte actuel de crise économique et financière, qui se traduit par une raréfaction du crédit, l’ANIA et GROUPAMA Assurance Crédit unissent leurs forces pour prendre en compte la situation des entreprises du secteur agroalimentaire.

    L’agro-alimentaire, premier secteur industriel français

    Composé à 90% de PME et de TPE, l’agroalimentaire est le premier secteur industriel français (154 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2007) et le second employeur, (415 000 salariés). Il est impératif de maintenir et développer sa compétitivité et de garantir le financement de ses entreprises. « L’ANIA a mis en place dès le mois d’octobre une cellule de soutien spécifique, au travers de laquelle les entreprises alimentaires ont pu faire remonter les difficultés rencontrées, en matière de crédit fournisseur notamment. Nous avons décidé d’aller plus loin encore dans cette démarche d’assistance aux entreprises, en créant une cellule de médiation avec Groupama, assureur-crédit qui connaît parfaitement les spécificités des entreprises agricoles et agroalimentaires,», explique Jean-René Buisson, président de l’ANIA.

    Une cellule spécialisée conjointe opérant en parallèle du dispositif gouvernemental

    Les missions de cette cellule s’inscrivent dans la continuité du dispositif gouvernemental de soutien aux PME qui a étendu le mandat de René Ricol à l’assurance-crédit. Au-delà des engagements globaux (portant notamment sur les délais de traitement, la transparence, la mise en oeuvre du Complément d’Assurance crédit Public -CAP-) pris dans ce cadre par les assureurs-crédits, la cellule ANIA / Groupama attachera une attention particulière au crédit fournisseur.

    Faire remonter les problématiques rencontrées sur le terrain, puis, dans un second temps, développer et proposer des solutions adaptées pour surmonter la crise : faire face à l’augmentation des stocks due à une chute de la consommation, pallier le manque de trésorerie… Telles seront les grandes missions de la cellule.

    Pour Serge Paillaugue, Directeur Général de GROUPAMA Assurance Crédit, « Toute crise est un puissant révélateur mais la violence de celle que nous connaissons aujourd’hui aggrave la situation d’entreprises au modèle économique trop fragile. Dans un tel contexte, le dialogue est indispensable ; la création d’une cellule de médiation spécialement dédiée au secteur agroalimentaire répond à cette nécessité. »