Grands risques : L’Amrae publie un panorama des systèmes d’information de gestion des risques

Pour la deuxième année, l’Amrae sort un panorama des différents logiciels de gestion des risques pour les entreprises. 19 éditeurs ont répondu au questionnaire et les résultats révèlent qu’entre les spécialistes concentrés sur quelques besoins et les généralistes, la marge est grande.

Il existe de nombreux éditeurs de systèmes d’information de gestion des risques (SIGR) et l’association pour le management du risque et des assurances de l’entreprise (Amrae) s’est donc penché sur les possibilités de chacun, à travers un questionnaire envoyé à 73 éditeurs différents. 19 ont répondu, ce qui a permis à l’association de tirer autant de fiche récapitulative et une conclusion.

Celle-ci est simple : bien, mais peut mieux faire. Les systèmes ont en effet évolué entre 2008 et 2009 (année d’étude) mais des améliorations sont encore possibles. Les Risk Managers et les directeurs Assurances des grandes entreprises membres de l’Amrae ont des besoin parfois supérieurs à ce que les éditeurs peuvent fournir.

Les courtiers sont assez bien représentés, avec des résultats divers. Siaci St Honoré, par exemple, présente un outil qui cible clairement les thèmes spécifiques de la gestion d’assurance et des dommages. A l’inverse, Gras Savoye se concentre sur la facilité d’accès de son outil, ainsi que sur la communication et la maîtrise des risques.

Marsh et Aon sont eux plus complets, mais pas encore au niveau de spécialistes de l’édition de systèmes d’informations qui proposent des outils très (trop ?) complets pour des entreprises où la gestion du risque est déjà performante. Ils proposent ainsi des outils très fins pour la maîtrise et la cartographie des risques ainsi que l’identification et la valorisation des risques.