Fusion Malakoff Médéric-Humanis : feu vert de l’autorité de la concurrence

Malakoff Médéric-Humanis

L’autorité française de la concurrence a annoncé mercredi avoir donné son feu vert à la fusion des groupes de protection sociale Malakoff Médéric et Humanis, dans un contexte de vaste réorganisation du secteur de l’assurance en France.

Les positions des parties sur les marchés concernés étant limitées, l’Autorité a pu écarter tout problème de concurrence et accepter l’opération sans condition“, précise un communiqué publié sur son site internet.

Les conseils d’administration des deux groupes avaient approuvé mi-juin les principes d’un rapprochement de leurs activités de retraite complémentaire et d’assurance de personnes, qui doit être effectif au 1er janvier 2019, en vue de constituer un poids lourd de la protection sociale en France.

Au global, le rapprochement créerait un groupe financièrement très solide, disposant de fonds propres combinés de 6,9 milliards d’euros et d’une solvabilité combinée de plus de 200%, sur la base des agrégats de fin 2017“, avaient fait savoir Malakoff Médéric et Humanis lors de cette annonce.

Malakoff Médéric est actif dans les secteurs de la gestion de retraite complémentaire et de l’assurance de personnes, en particulier la prévoyance, la santé, la retraite. Il est également présent sur le marché de la réassurance et de l’action sociale et solidaire au titre des mutuelles. Enfin, il distribue des produits d’assurance pour compte de tiers. Malakoff Médéric a réalisé un chiffre d’affaires hors taxes d’un montant d’environ 4,2 milliards d’euros en 2017, selon les données fournies par l’Autorité de la concurrence dans son communiqué.

De son côté, Humanis est principalement actif dans les secteurs de la gestion de retraite complémentaire et de l’assurance de personnes, en particulier la prévoyance et la santé. Il est également présent sur le marché de l’épargne salariale, la gestion d’actifs, la réassurance et de l’action sociale et solidaire au titre des mutuelles. Il est enfin actif dans la distribution de produits d’assurance pour compte de tiers. Humanis a réalisé un chiffre d’affaires hors taxes d’un montant d’environ 2,4 milliards d’euros en 2017.

Ce feu vert s’inscrit dans un contexte de multiples rapprochements dans le secteur français de l’assurance, notamment mutualiste : de plus en plus d’acteurs cherchent à unir leurs forces pour surmonter les effets d’une réglementation plus contraignante et d’une concurrence accrue.