Fusion : Le groupe Aésio absorbe la Mutuelle des anciens de Natixis

Patrick Brothier devient président d'Aésio

La Mutuelle des Anciens de Natixis (MAN) a signé un accord avec Aésio en vue d’intégrer le groupe mutualiste.

Le groupe Aésio conclut la première opération de croissance externe depuis sa création. La fusion avec la Mutuelle des Anciens de Natixis (MAN) sera conduite en parallèle de la fusion des trois mutuelles fondatrices d’Aésio (Eovi-Mcd, Adréa et Apréva) en 2020.

MAN, anciennement « Mutuelle de Natixis », collecte 5 millions d’euros de cotisations santé et protège 4.100 anciens salariés et ayants-droits de Natixis. La MAN a décidé d’intégrer Aésio « afin de mutualiser les coûts de gestion de son portefeuille », selon un communiqué. D’un point de vue technique, la fusion sera portée par l’entité Apréva, après autorisation des autorités de contrôle.

Dès le 1er janvier 2020, les adhérents de la MAN bénéficieront des services du groupe Aésio comme la téléconsultation avec Médecin Direct ou l’assistance avec Inter Mutuelles Assistance. Ils pourront également être reçus dans l’une des 340 agences du réseau d’Aésio.

« Le dialogue avec le groupe Aésio a été de qualité et nous a permis d’aboutir à une solution qui préserve les intérêts de nos adhérents tout en restant fidèles aux valeurs qui ont prévalu à notre constitution », selon Jean-Pierre Fromont, président de la MAN.

Patrick Brothier, président d’Aésio, voit dans « cette fusion, un signe fort de la capacité d’un grand groupe à offrir un cadre en phase avec les réalités et attentes du marché, financièrement pérenne, et qui demeure une réponse mutualiste ».