Formation : Le BTS Assurance fait peau neuve

L’Éducation nationale, en collaboration avec les organismes professionnels et les syndicats, a défini le nouveau programme du diplôme BTS Assurance, repensé à partir de la définition du métier d’assureur.

L’arrêtée du 13 février 2017 paru au Journal Officiel du 4 mars redéfinit le programme et les conditions de délivrance du BTS Assurance qui seront mis en place dès 2019. C’est un des premiers BTS à avoir été repensé en fonction d’un référentiel d’activités professionnelles. « Nous sommes passés d’un diplôme articulé autour des disciplines à un diplôme construit à partir de blocs de compétences », pointe Norbert Girard, secrétaire général de l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance, qui a participé à la conception du programme.

« Le point de départ était la définition du métier d’assureur et ses possibles évolutions. Nous avons commencé par définir des tâches précises et nous nous sommes ensuite intéressés aux savoirs associés à ces tâches. Au lieu de construire le programme autour de matières très cloisonnées du type ‘les produits’, ‘les règles de droit’ ou ‘les techniques commerciales’, nous avons créé dSe modules interdisciplinaires du type ‘argumenter pour vendre un contrat automobile’ », explique N. Girard.

L’arrêté définit deux familles de métiers : « la distribution de produits et services d’assurances » d’un côté et « la gestion des contrats » de l’autre. Le texte met en avant également la polyvalence du métier : « Les activités d’assurance impliquent à la fois une maîtrise de la relation avec les assuré(e)s parfois dans une situation de charge émotionnelle, une technicité certaine en matière d’assurance (garanties, conditions de prise en charge, procédures, cadre juridique, etc) ainsi qu’une connaissance globale de l’assuré(e)». L’arrêté met également l’accent sur les évolutions du métier d’assureur telles que l’importance de la relation client comme un « facteur essentiel de différenciation » ou la digitalisation.

Pour mieux former les professionnels de la vente de contrats d’assurance, le nouveau BTS donnera plus d’importance aux cas client concrets. Des épreuves écrites et orales seront nécessaires pour l’obtention du diplôme. La dernière reforme du BTS Assurance date de 2007.