Fédération : L’AAM est officiellement née

Mercredi 18 mai a marqué la naissance officielle de l’Association des assureurs mutualistes, pôle mutualiste constitué au sein de la Fédération française de l’assurance.

« Historique ». Le mot a été répété à l’envi par les différents tribuns du soir venus s’exprimer, dans la galerie de l’évolution du Muséum national d’Histoire naturelle, sur la naissance de l’Association des assureurs mutualistes au sein de la future Fédération française de l’assurance. Ce mercredi l’assemblée générale constitutive de l’AAM a lancé le pôle mutualiste de la FFA.

Pascal Demurger en sera le président. Autour de lui trois vice-présidents. André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale représente la Roam dont il est le président. Thierry Martel, directeur général de Groupama représente l’héritage de la FFSAM et Jean-Marc Raby, directeur général du groupe Macif vient quant à lui de feu le Gema. « C’est notre conception commune de la manière dont les mutualistes doivent s’exprimer qui nous unit », a déclaré Pascal Demurger.

« Le chemin a été long, mais nous avons laissé derrière nous ce qui nous différenciait pour nous unir sous une même bannière », a insisté Thierry Martel, ajoutant que « derrière l’association économique menée par des dirigeants opérationnels, il y avait un vrai fonds mutualiste porté par les présidents des mutuelles ».

Anne Mounolou, nommée secrétaire générale, avec Cornelia Federkeil-Giroux, secrétaire générale adjointe, complètent le bureau de l’association qui siègera au 26 boulevard Haussmann, « dans la maison de l’assurance », a précisé Pascal Demurger. Côté pratique, les adhérents paieront une cotisation auprès de la FFA et auprès de l’AAM calculée sur la base du chiffre d’affaires en assurance dommages réalisé en France, de 30% du chiffre d’affaires de l’assurance vie réalisé en France et de 10% du chiffre d’affaires enregistré à l’étranger. Le mode de calcul diffère pour les plus petites structures. Ainsi les adhérents réalisant moins de 4M d’euros paieront 2.000 euros de cotisations.