Farid Chedid : “Chedid Re finalise l’ouverture d’un bureau à Paris”

Farid Chedid
Farid Chedid, PDG du groupe Chedid Capital

INTERVIEW – Farid Chedid, PDG de Chedid Capital, revient pour News Assurances Pro sur les derniers projets de développement du groupe, entre le déploiement de Chedid Insurance Brokers en Egypte et l’ouverture de nouveaux bureaux pour Chedid Re, notamment à Paris.

Comment s’est passé le début d’année pour le groupe Chedid Capital ?

Chedid Capital enregistre une progression de son chiffre d’affaires de 10% sur les 6 premiers mois de 2022, ce qui est important compte tenu de la taille du groupe.
Cette bonne performance est notamment portée par les activités d’Ascoma et de Chedid Re, ainsi que par nos activités de courtage au Moyen-Orient. Les synergies à travers le groupe continuent par ailleurs de se renforcer, notamment en termes de revenus.

Quid du développement de Chedid Re en Afrique ?

Nous venons d’ouvrir un bureau à Abidjan qui sera un nouveau support local pour nos clients, notamment situés en zone CIMA, en complément de notre bureau de Casablanca.

Nous finalisons également l’ouverture d’un bureau à Paris afin d’étendre notre capacité de développement sur l’Afrique francophone. Cette nouvelle implantation au sein d’une grande place de réassurance doit nous permettre d’attirer les meilleurs spécialistes du marché pour proposer ensuite à nos clients les capacités des assureurs et réassureurs tricolores.
Nous souhaitons faire de notre bureau parisien un centre d’excellence avec pour objectif, d’ici 2 ans, de disposer d’une équipe d’une dizaine de personnes.

Vous développez également Chedid Insurance Brokers en Égypte. Pourquoi ce choix ?

Nous avons obtenu en juin dernier l’agrément pour opérer en Égypte comme courtier d’assurance sur des risques d’entreprises (PME et ETI). Cette nouvelle implantation nous permet d’étendre l’empreinte de Chedid Insurance Brokers sur l’Afrique arabophone, quand Ascoma couvre toute l’Afrique francophone et anglophone.
Au Qatar par exemple, nos deux courtiers peuvent également être actifs ensemble.

Cette nouvelle implantation participe surtout à la diversification du groupe que je vois comme un puzzle que nous complétons au fur et à mesure.

Justement, quelles autres activités connexes développez-vous ?

Nous venons également d’acquérir la majorité des parts dans une plateforme digitale de comparaison d’assurance aux Emirats Arabes Unis. Baptisée “Buy Any Insurance”, elle s’adresse cette fois aux particuliers et propose des couvertures d’assurance habitation, auto, santé ou encore voyage.
L’intermédiation digitale d’assurances du particulier, beaucoup plus rentable que par du courtage traditionnel, participe là encore à la diversification de nos activités.

Nous sommes un spécialiste du Moyen-Orient et de l’Afrique mais la marge de progression sur ces marchés relativement petits est faible sur nos métiers traditionnels que sont le courtage et la réassurance. Nous devons donc créer de nouveaux relais de croissance et c’est pourquoi nous avons par exemple également une petite compagnie d’assurance au Qatar.

Êtes-vous toujours ouverts à de nouvelles acquisitions ?

Nous sommes toujours attentifs à des projets d’acquisition qui pourraient renforcer notre présence sur le continent et la complémentarité de nos activités.
Le développement du groupe Chedid s’inscrit dans la durée et nous ne faisons pas d’acquisitions pour nous en séparer rapidement. Le groupe s’appuie sur de solides ressources et un management stable. Nous ne sommes pas “backés” par un fonds de private equity. Cela nous permet d’envisager sereinement les 15 à 20 ans à venir.

Helvetia

Assureur spécialiste des risques d'entreprises, Helvetia France réalise un chiffre d'affaires de 388 M€ en 2021 avec plus de 400 collaborateurs répartis en France, Drom Com, Afrique et Londres. En France depuis 1921, le siège social de la compagnie est au Havre. Son offre est distribuée par des intermédiaires d'assurances et s'adresse aux entreprises qui souhaitent assurer leurs machines, bâtiments, responsabilité civile professionnelle, les risques liés à la construction, à la circulation des poids lourds, les transporteurs et logisticiens, les professionnels du secteur maritime (armateurs, pêche, fluvial, plaisance et portuaire), les marchandises transportées et les œuvres d'art.

En savoir plus


Que pensez-vous du sujet ?