Euler Hermes Sfac s’attend à un record pour les défaillances d’entreprises en 2009 et en 2010

L’assureur crédit Euler Hermes Sfac annonce dans une étude que le nombre de défaillances d’entreprises en France devraient dépasser les 67 000 en 2009. Pour 2010, la tendance se poursuivra à la hausse avec une prévision de + 2%.

En 1993, le nombre d’entreprises défaillantes avait créer un record avec 64 500 établissements obligés de mettre la clef sous la porte en France. 2009 s’apprête a franchir un nouveau seuil et 2010 sera dans la même veine, avec, selon les prévisions d’Euler Hermes, 68 600 entreprises concernées.

Malgré la fin de la récession annoncée par des chiffres de la croissance de nouveau positifs, les entreprises françaises continuent donc de souffrir. Et le constat au niveau mondial est exactement le même, même si l’étude montre que les Etats-Unis ou le Brésil par exemple devraient voir les chiffres des défaillances baisser en 2010.
« La reprise de l’économie mondiale prévue en 2010 sera lente et fragile car les demandes intérieures des grands pays industrialisés seront affaiblies par la montée du chômage et les incertitudes sur le pouvoir d’achat des ménages », a expliqué Karine Berger, directrice des études chez Euler Hermes Sfac, lors de la présentation de l’étude à la presse.

Reste que la France s’en sort mieux finalement que certains de ses voisins européens par exemple, puisque qu’en Europe de l’Ouest, la prévision est à une hausse de 3% pour 2010.
Ces données pèsent également sur les assureurs qui couvrent à la fois les crédits mais tous les risques des entreprises. Face aux difficultés financières, les arbitrages budgétaires se font également autour de l’assurance. Les niveaux de couvertures sont revus à la baisse pour alléger les cotisations.