Etude : Les agents généraux emploient 2,3 salariés en moyenne, majoritairement des femmes

Les salariés des agences d’assurance sont avant-tout des femmes en CDI qui ont un bon accès à la formation selon une étude menée par Agéa, la fédération des syndicats d’agents généraux.

En se référant aux moyennes d’une étude commandée par Agéa, le salarié d’une agence d’assurance est une femme, âgée de plus de 40 ans, en CDI à temps plein.
Les agents généraux, qui restent majoritairement des hommes, emploient à 84% des collaboratrices, selon l’étude réalisée par The Links pour la fédération des syndicats d’agents généraux.

L’étude menée en début d’année 2013 auprès d’un millier d’agents et complétée par  trente entretiens individuels montre que les agents généraux emploient en moyenne 2,3 salariés. Ceux-ci sont en effet 24.320 répartis dans 10.703 agences. Toutefois, près d’un quart des agents (24,5%) travaille sans salarié, tandis que dans près d’une agence sur dix, on trouve un conjoint collaborateur (1.731 recensés par l’étude).

26,7 % d’écart de salaires entre hommes et femmes

Les chiffres que livrent Agéa à travers cette étude basée sur la formation montrent également une forte disparité en termes de salaires. Le salaire moyen pour les femmes est de 24 244 euros contre 30 729 euros pour les hommes, soit un retard de 26,7 % entre les deux sexes. Le poids des femmes dans les salariés d’agences pèse sur le salaire brut moyen qui s’établit à 25.395 euros. Pour finir sur les fortes disparités, 86% du personnel sont des employés, pour 9% des professions intermédiaires et 5% des cadres. La typologie d’une agence, souvent de petite taille et avec en moyenne 2,3 salariés laisse imaginer qu’il est naturel de ne pas y voir de nombreux postes d’encadrement.

En termes d’ancienneté, la répartition est bien mieux faite. 25,3% des salariés d’agences ont moins de 2 ans d’ancienneté quand 25% ont entre 2 et 5 ans. S’ils ne sont que 15% à déclarer une ancienneté de 5 à 10 ans, plus du tiers, 34,3% précisément, ont plus de 10 ans d’ancienneté. En termes d’âge aussi la répartition est bonne. 23% ont moins de 30 ans et 24% entre 30 et 40 ans, soit 47% âgés de moins de 40 ans. Les plus de 40 ans se répartissent en 26% pour la tranche 40-50 et 27% de plus de 50 ans.

76 % des agents ont envoyé au moins un collaborateur en formation

Surtout, et c’est ce que voulait montrer Agéa, “76% des agents ont envoyé au moins un de leur collaborateurs en formation“. Les trois-quarts des agents ayant des salariés se sont donc tournés vers la formation, pour leurs salariés. Des formations dispensées à 41% par les compagnies d’assurance et à 25% par Cap Compétence, dispositif créé par les partenaires sociaux de la branche. Dans le monde des très petites entreprises, les agences générales d’assurance tirent leur épingle du jeu puisque le taux de formation atteint 28%, contre 9% pour les cabinets médicaux et 10% pour les TPE de moins de 10 salariés.

Enfin, les freins évoqués à la formation sont principalement “la distance” par rapport au lieu de formation et “la désorganisation” de l’agence suite à l’absence du salarié.