Epargne : MACSF pousse les unités de compte

Guillaume Rosenwald-MACS-Crédit photo Xavier Renauld

Certainement influencé par le contexte de taux bas, le groupe MACSF a décidé de supprimer les frais sur les versements effectués sur les unités de compte jusqu’au mois de décembre.

Alors que l’OAT française à 10 ans navigue toujours en territoire négatif, le groupe MACSF décide de pousser les feux sur les unités de compte. La mutuelle d’assurance qui a collecté 1,76Md d’euros en assurance vie en 2018, propose ainsi de supprimer les frais sur les versements effectués sur les UC jusqu’au 20 décembre prochain.

Cela concerne les contrats RES Multisupport et RFPA Retraite Madelin. « Dans le contexte des marchés financiers, le choix le plus performant est de diversifier son épargne entre fonds en unités de compte et fonds en euros. Mais ce n’est pas encore dans les habitudes de tous les épargnants. C’est pourquoi nous lançons cette opération à 0 frais sur versements sur les unités de compte pour contribuer à faire évoluer les comportements d’épargne », déclare Guillaume Rosenwald, directeur général de MACSF épargne retraite.

Pour inciter un peu plus les épargnants à franchir le pas, le groupe élargit par ailleurs sa gamme de support d’investissements en unités de compte avec le fonds DWS Concept Kaldemorgen. Ce dernier a affiché une performance de 9,05% en 2019 et de 10,82% sur les trois dernières années.

Depuis le mois de juillet, les obligations souveraines françaises et allemandes sont passées sous la barre des 0% de rendement obligeant certains assureurs à limiter les versements sur les fonds euros. Lors de la présentation de ses résultats semestriels, Swiss Life France indiquait ainsi avoir laissé filer 250M d’euros de placements.