Emploi : L’assurance affinitaire cherche des commerciaux

Les commerciaux représentent un tiers des embauches sur 2012 dans le secteur de l’assurance. Une tendance qui semble se vérifier pour cette rentrée de septembre 2013. Entre les partenariats avec des grandes entreprises et la distribution d’assurance affinitaire, ils deviennent les piliers du secteur.

Le secteur de l’assurance n’a pas perdu sa dynamique d’embauches. En effet, comme nous vous le communiquions en avril dernier, malgré la crise le secteur a maintenu en 2012 ses recrutements. Pour cette rentrée de septembre 2013, les commerciaux ont principalement été chassés selon une première estimation. Les chiffres ne sont, bien évidemment, pas encore communiqués puisque l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance finalise tout juste de consolider ses chiffres 2012. Pour autant, la FFSA et le Gema ont communiqué un périmètre salariés à 147.600. Norbert Girard, secrétaire général de l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance, estime que le secteur (en comptant les intermédiaires, agents généraux, courtiers), emploie au 31 décembre 2012 220.000 personnes. “Par rapport aux autres années, l’effectif reste stable”,  précise-t-il.

Des départs à la retraite comblés

En plein dans le “papy boom” on peut constater que les effectifs restent donc stables ce qui indique que le secteur a embauché pour compenser les départs à la retraite. Les commerciaux sont donc les plus convoités. “Aujourd’hui, on ne cherche pas quoi vendre, car les produits d’assurance sont banalisés, mais comment le vendre“, poursuit Norbert Girard.

Les assureurs ont donc élargi leur spectre de compétences. La relation client est au coeur de toutes les stratégies. Mécanisme de cause à effet : “On peut constater que le tiers des recrutements porte sur des commerciaux”.

L’assurance affinitaire cherche des gestionnaires de partenariat

Branche spécifique de l’assurance, l’assurance affinitaire est en plein boom et les assureurs cherchent à rationaliser cette activité.

Ainsi, on voit fleurir, de plus en plus, de postes de commerciaux qui sont uniquement dédiés à la gestion de partenariat. L’assurance affinitaire étant vendue en marque blanche, il faut vendre son produit à des grandes enseignes et le mettre en valeur.

Mais ce qui est vrai pour l’assurance affinitaire l’est aussi pour les autres segments de métiers. Ainsi les assureurs auto ont aussi développé les partenariats avec des garages indépendants. Il faut gérer ce nouveau métier. De fait, les vendeurs itinérants, agents généraux, courtiers… se voient concurrencer par des gestionnaires de partenariats.

Crédit photo : Flickr common creative / SBNTV1