Election au Medef : Le choix des assureurs en pôle position

Geoffroy Roux de Bézieux

Le conseil exécutif du Medef a porté son choix sur la candidature de Geoffroy Roux de Bézieux dans la course à la présidence du mouvement patronal. Le dernier mot reviendra à l’assemblée générale du 3 juillet prochain.

Les 45 membres du conseil exécutif du Medef ont en quelque sorte adoubé Geoffroy Roux de Bézieux pour succéder à Pierre Gattaz à la présidence du mouvement. Avec 22 voix, il est arrivé en tête, devant son rival Alexandre Saubot et ses 16 voix. Patrick Martin complète le podium avec 5 voix, mais a annoncé dans la foulée du vote son retrait de la course à la présidence. Il se range derrière Geoffroy de Bézieux.

Rappelons que la FFA, deuxième fédération la plus importante du Medef derrière l’UIMM, a choisi de soutenir le président de Notus Technologies lors du vote du 3 juillet prochain. Car c’est bien ce jour-là que le Medef se choisira un nouveau président. Le vote du conseil exécutif du mouvement n’est que consultatif. Et Geoffroy Roux de Bézieux est bien placé pour savoir qu’arriver en tête lors de ce vote n’est pas synonyme de victoire. En 2013, il avait obtenu 19 voix contre 18 à Pierre Gattaz, avant finalement de retirer sa candidature pour rejoindre l’équipe de l’actuel patron des patrons.

Alexandre Saubot bénéficie ainsi de soutiens de poids avec notamment l’UIMM qui compte pour 34 voix délibératives et la banque, 30 voix. Geoffroy Roux de Bézieux s’est notamment assuré du soutien de l’assurance (33 voix) et de la fédération du bâtiment (20 voix). Au total sur les 591 membres que compte l’assemblée générale, 556 ont un droit de vote.