Macif : L’aide aux aidants disponible pour 4,2 millions de sociétaires

Une agence Macif

Le groupe Macif a décidé d’inclure une garantie d’aide aux aidants dans tous ses contrats “garantie accident”. 4,2 millions de sociétaires peuvent en bénéficier.

Depuis le 1er septembre, les 4,2 millions de sociétaires Macif ayant un contrat garantie accident bénéficient de différentes garanties d’aides aux aidants. Ces garanties étaient jusqu’à présent réservées aux adhérents Macif couverts par une garantie santé ou autonomie.

Les prestations d’aides aux aidants se déclenchent lorsque le sociétaire devient aidant mais également pour les sociétaires qui sont actuellement dans une situation d’aidant. Les prestations concernent une aide administrative, un bilan sur la situation de l’aidant, un bilan de l’habitat (avec visite d’un ergothérapeute, le suivi des travaux, une aide à l’équipement en téléassistance…), un relais en cas d’urgence (hospitalisation de plus de deux jours), une aide au répit de l’aidant et un accompagnement psychologique.

Parallèlement, le groupe continue à commercialiser son contrat « Garantie Autonomie et Dépendance », qui offre des prestations à l’aidant et à l’aidé et prévoit une niveau de rente évolutif en fonction du lieu de vie de la personne dépendante.

Le groupe Macif est très actif sur la cause des aidants familiaux depuis une quinzaine d’années. Dans une enquête IPSOS commandée par le groupe mutualiste, 53% des aidants déclarent être mal informés sur leur rôle et les aides auxquelles ils peuvent avoir accès. C’est pourquoi Macif a lancé un nouveau site « aveclesaidants.fr », qui contient des conseils sur les solutions existantes en matière d’aide financière, soutien à domicile ou solutions de répit.

« La crise que l’on vient de vivre a révélé que nous comptons de plus en plus sur les aidants. Six aidants sur dix, soit 7 millions de personnes, sortent du confinement épuisés. Uniquement un million d’entre eux accèdent aux aides auxquelles ils peuvent avoir droit. par manque d’information, pudeur, réserve, manque de temps… Il est urgent d’agir et de faciliter l’accès aux aides », déclare Pascal Michard, président du groupe Macif.

Que pensez-vous du sujet ?