Dépendance : Fillon souhaite élargir la concertation à toute la protection sociale

François Fillon a déclaré mercredi que la concertation nationale sur la dépendance, déjà annoncée par Nicolas Sarkozy, serait élargie à toute la protection sociale, citant notamment la régulation des dépenses de santé.

« Nous lancerons une concertation nationale sur la protection sociale qui associera tous les acteurs: les partenaires sociaux, les professionnels de santé, les mutuelles, assurances, les collectivités territoriales », a dit le Premier ministre lors de sa déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale.

Nicolas Sarkozy avait déjà annoncé une « grande consultation » de six mois pour préparer la réforme du financement de la dépendance des personnes âgées, qui devrait se concrétiser dans le budget de la Sécurité sociale pour 2012, adopté à l’automne 2011.

« Cette concertation nationale aura évidemment pour but immédiat de traiter la question de la dépendance », a confirmé le Premier ministre, avant d’élargir son objet, jugeant qu’il ne fallait « pas laisser dériver les comptes de l’assurance maladie par démagogie ».

Après la réforme des retraites, cette concertation devra aussi « examiner les voies et le moyens de réguler les dépenses de santé, de fixer la part des régimes obligatoires et complémentaires et de diversifier les modes de financement », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a indiqué avoir commencé « la sauvegarde et la modernisation de la protection sociale » avec les retraites. « En tenant bon sur la réforme des retraites, nous avons réaffirmé l’autorité de l’État et la légitimité du Parlement », s’est-il félicité. « Ce faisant, nous avons clarifié les conditions d’un dialogue social responsable », a-t-il ajouté.

Paris, 24 nov 2010 (AFP)