Crash vol AF 447: L’ambassadeur chargé des familles des victimes se veut rassurant

    0

    Pierre Jean Vandoorne, ambassadeur auprès des familles des victimes de l’accident du vol AF 447 disparu en vol le 1er juin, a déclaré vendredi multiplier les contacts avec ces dernières afin de les rassurer sur le déroulement de l’enquête et la poursuite des recherches.

    Après des critiques et interrogations de certaines familles des victimes, il a souligné que “les recherches se poursuivaient”, notamment pour “trouver les boites noires” de l’avion, lors d’une conférence de presse improvisée au ministère français des Affaires étrangères.

    Un quatrième moyen, aux côtés du sous-marin français Emeraude et de deux remorqueurs de haute mer équipés de sonars américains, pourrait être mis en oeuvre dans le cadre de cette recherche des boites noires, a indiqué Pierre Jean Vandoorne.

    Le diplomate a refusé de préciser ce qu’était ce quatrième moyen, renvoyant au Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), chargé de l’enquête technique française.

    La coopération entre les Français et les Brésiliens comme le travail entre les professionnels chargés de l’identification des victimes “se passe très bien”, a précisé le diplomate qui s’est rendu au Brésil du 13 au 16 juin. “Pour l’instant, nous n’avons reçu aucune information s’agissant de l’identité des personnes dont les corps ont été retrouvés”, a-t-il indiqué.

    Il a ajouté être à l’écoute 24 heures sur 24 des familles, précisant recevoir quotidiennement un nombre très élevé d’appels téléphoniques sur son portable, moyen de communication privilégié des familles aux dépens d’internet, selon lui.

    Une “lette d’information a été adressée jeudi à toutes les familles” et “il y en aura d’autres”. Dans cette missive, “nous les rassurons sur le maintien du dispositif” et la lettre comporte des réponses à leurs interrogations, a-t-il expliqué.

    AFP