Courtage : Verspieren en passe de décrocher la lune

la fusee Ariane 5 au decollage
Copyright : ESA – CNES - ARIANESPACE

Positionné sur le secteur spatial depuis 2013, le courtier nordiste vient de remporter plusieurs appels d’offres de renom lui permettant de poursuivre son développement sur un segment jusque-là réservé à quelques spécialistes.

Déjà tenant des programmes coordination nationale et RC du Cnes (Centre national d’études spatiales), de la RC atteinte à l’environnement d’Arianespace, du Cnes et de l’Esa (Agence spatiale européenne), Verpsieren poursuit sa dynamique de développement sur le secteur spatial. Le cabinet tricolore, également détenteur du programme d’assurances tous risques chantiers du pas de tir d’Ariane 6, vient de remporter plusieurs nouveaux appels d’offres.

Le courtier s’est d’abord emparé de la RC générale de l’Esa et de branche individuelle accident d’ArianeGroup (7.000 collaborateurs). Surtout, le cabinet emmené par Pierre-Anthony Verspieren s’est également adjugé la flotte auto (en France et en Allemagne) et le programme RC de la coentreprise d’Airbus et Safran.

Ces nouveaux succès commerciaux permettent au groupe familial de poursuivre sa dynamique sur ce segment et surtout de gagner en crédibilité sur un secteur trusté par quelques spécialistes historiques, avec l’ambition de se positionner à l’avenir sur les risques spatiaux. « La confiance des acteurs du spatial gagnée ces 5 dernières années nous conforte dans notre volonté d’aller plus loin sur le marché des risques spatiaux, notamment après décollage », explique dans un Micheline Galpin-Bagage directeur de clientèle des acteurs du spatial chez le courtier.