Courtage : Richard Restuccia nouveau président de la CSCA

L’intérim de Richard Restuccia à la présidence de la CSCA n’aura pas duré longtemps. Ce dernier a été confirmé comme successeur d’Hervé Houdard, démissionnaire, par le Conseil national de la chambre syndicale.

Après des semaines plutôt animées, la CSCA va-t-elle retrouver un semblant de calme ? Toujours est-il que la chambre a porté un nouveau capitaine à la barre après qu’Hervé Houdard a quitté subitement le navire à la grande surprise de tous. Richard Restuccia, qui était arrivé, au bureau de la CSCA en même temps qu’Hervé Houdard, prend donc la succession du directeur général de Siaci Saint Honoré.

Avec Richard Restuccia aux manettes, c’est le courtage de proximité qui se retrouve en tête de gondole de la CSCA. En plus de ses fonctions de président du SMCAR, il est en effet courtier de proximité à Cannes. Un signal fort alors que s’est engagée une bataille d’adhésion entre la chambre syndicale et son jeune concurrent Planète Courtier.

Malgré ce changement de tête, la priorité de la CSCA reste la même. Mettre en place la nouvelle organisation imaginée par le groupe de travail constitué après l’échec du projet d’union de la fin 2014. “La priorité demeure de finaliser, avant le 31 décembre 2015, la création d’une organisation réunissant toutes les forces du courtage français, tout en préservant l’identité de chacune dans le respect de ses spécificités”, indique un communiqué.

Trois mesures ont à ce sujet été adoptées par le Conseil national ayant porté Richard Restuccia à la présidence.