Courtage : Marsh boucle sa sortie de Russie

le siege de marsh

Selon nos informations, la filiale russe de Marsh ne fera plus partie du groupe Marsh & McLennan (MMC) dans les prochains jours. La décision est sous approbation règlementaire locale.

Fin de partie entre la filiale russe de Marsh et le groupe MMC. Après avoir annoncé la suspension de ses activités dans la région de l’Oural en mars dernier, Marsh serait sur le point de se séparer de sa filiale russe, comme elle l’avait annoncé.

Les clients russes du courtier – La fédération étant désormais considérée comme un pays non admis – bénéficiaient jusqu’en mars dernier d’une police d’assurance groupe, mais dont l’émission était confiée à un acteur local. Les transactions et souscriptions désormais interdites par les sanctions prononcées par l’Union européenne contre la Russie, le groupe Marsh & McLennan va ainsi acter la séparation avec sa poupée.

Un divorce pas (encore) acté

Ce retrait est synonyme d’indépendance totale pour la filiale, qui devrait se tourner rapidement vers des porteurs de risques locaux afin de maintenir leurs portefeuilles clients. Le divorce n’est néanmoins pas encore effectif. Il dépend de l’approbation règlementaire locale, qui devrait acter la séparation des deux entités dans les mois à venir.

Helvetia

Assureur spécialiste des risques d'entreprises, Helvetia France réalise un chiffre d'affaires de 388 M€ en 2021 avec plus de 400 collaborateurs répartis en France, Drom Com, Afrique et Londres. En France depuis 1921, le siège social de la compagnie est au Havre. Son offre est distribuée par des intermédiaires d'assurances et s'adresse aux entreprises qui souhaitent assurer leurs machines, bâtiments, responsabilité civile professionnelle, les risques liés à la construction, à la circulation des poids lourds, les transporteurs et logisticiens, les professionnels du secteur maritime (armateurs, pêche, fluvial, plaisance et portuaire), les marchandises transportées et les œuvres d'art.

En savoir plus


Que pensez-vous du sujet ?