Courtage : Aon rétropédale sur le rachat de Willis Towers Watson

Aon Belux

Alors qu’Aon confirmait mardi être au stade préliminaire d’une offre de rachat sur son concurrent Willis Towers Watson, le courtier annonce 24 heures plus tard qu’il jette l’éponge.

C’est une volte-face aussi inattendue que rapide. Aon (N°2 mondial du courtage selon AM Best ) qui confirmait hier son intention de formuler une offre de rachat sur Willis Towers Watson (N°3 mondial du courtage), annonce dans un communiqué qu’il renonce finalement à se rapprocher de son rival anglo-saxon : “Aon confirme aujourd’hui qu’il n’a pas l’intention de poursuivre ce regroupement d’entreprises”.

Cette annonce ne met pas pour autant fin aux tractations, puisque le courtier indique en parallèle qu’il “se réserve le droit d’annuler cette annonce dans les 12 prochains mois”.