Coupe du monde : Une annulation à 745M d’euros pour les assureurs ?

Selon l’assureur Beazley, l’annulation de la prochaine Coupe du monde de football de la Fifa au Brésil pourrait coûter aux assureurs jusqu’à 745M d’euros.

A trois jours du coup d’envoi de la Coupe du monde  de football 2014, l’assureur Beazley a calculé combien pourrait coûter l’annulation de l’événement pour les compagnies d’assurances. Entre les risques de grèves, d’enlèvements, le remboursement des tickets ou des nuits d’hôtels, les assureurs pourraient débourser jusqu’à 1,25Md de dollars, soit environ 745M d’euros.

D’après un article de Post Online, Beazley a étudié l’ensemble des facteurs qui pourraient impacter la compétition, voir même l’annuler. L’assureur américain a pris en compte les risques de cyber attaques, les blessures des joueurs, le risque terroriste, les troubles civils, la fermeture des transports en commun ou encore l’apparition de virus infectieux…

Ainsi, en cas d’annulation pure et simple de l’évênement, le montant maximal couvrant le remboursement des billets, le dédomagement des entreprises partenaires, des responsables evênementiels ou des fabricants de souvenirs, est estimé à 500M de dollars (soit environ 368M d’euros). Concernant les réservations d’hôtels faites plusieurs années à l’avance, la perte financière globale pour laquelle les établissements sont susceptibles d’être couverts en cas d’annulation ou de report du tournoi, est estimée à 110M de dollars (soit environ 80M d’euros).

Enlèvement ou blessure

Toujours selon Post Online, Beazley estime que cette Coupe du monde présente “un risque important pour les partenaires des joueurs, les familles et l’entourage de l’équipe”, notamment en terme d’enlèvement et de demande de rançon. Suivant les fédérations, le montant susceptible de couvrir ces risques peut atteindre jusqu’à 25M de dollars (18,5M d’euros) par équipe engagée.

Face à un risque de blessure et à ses conséquences (perte de revenu de joueur, perte de valeur du joueur après transfert) chaque sportif évoluant dans une sélection peut être couvert par une assurance individuelle accident, pouvant atteindre les 140M de dollars (soit environ 100M d’euros). Enfin, en cas de cyber attaques, notamment sur le système de billetterie, avec des risques sur les paiements en ligne, Beazley estime que la somme assurée pour une agence de billetterie individuelle est de plus de 100M de dollars (soit environ 75M d’euros).