Chronique : The Guarantors, la startup qui remplace votre garant

Les Etats-Unis

Pour les entrepreneurs, retraités ou expats n’ayant pas de garant américain, louer un appartement à New York est une mission difficile. En effet, faire accepter son dossier auprès des propriétaires relève du miracle du fait des critères exigeants des “landlords”: posséder un credit score qui dépasse les 700, avoir un revenu qui fait 40x le montant du loyer, avoir des garants américains, etc…

Pour répondre à ce problème, Julien Bonneville crée TheGuarantors, une startup qui aide les locataires à faire accepter leurs dossiers auprès des propriétaires.

Le concept est simple : TheGuarantors se propose de servir de garant aux locataires aux dossiers défaillants. La startup garantit le bail du locataire via une caution émise par Hanover, son partenaire assurantiel. Cette assurance peut être utilisée par le propriétaire pour se faire rembourser des loyers impayés et des frais légaux encourus.

Pour offrir ce service, TheGuarantors facture entre 5-10% du loyer annuel. Ce système est bénéfique pour tous : le propriétaire dispose d’une protection supérieure au dépôt de garantie tandis que le locataire, lui, n’a pas à avancer jusqu’à 6 mois de dépôts pour garantir sa place. Cette garantie ne dispense cependant pas le locataire de ses obligations qui doit continuer de payer son loyer au risque de se faire évincer et d’être poursuivi en justice.

Pour sélectionner ses candidats, la startup a développé un processus rigoureux de sélection et des technologies qui lui permettent d’évaluer la solvabilité d’un dossier de manière efficace. Elle a également développé des tableaux de bord qui permettent aux propriétaires de suivre le détail des activités et des processus en temps réel.

Pas besoin d’opérations Marketing élaborées pour The Guarantors qui s’appuie sur un modèle de distribution B2B2C pour trouver son business. La startup fait valider son programme par les landlords qui les recommandent ensuite auprès des particuliers. Le concept a visiblement séduit le marché puisque The Guarantors est aujourd’hui le garant de référence pour plus de 100 000 propriétés et dispose d’un portefeuille constitué des 10 propriétaires les plus puissants de New York. La startup a donc réussi à s’imposer comme un expert dans une niche de l’assurance immobilière.

Résultat de ce succès : la startup a fait sa deuxième levée de fonds mi- 2017 d’un montant de près de $12M auprès de gros investisseurs français et européens ainsi qu’auprès d’investisseurs de la scène immobilière américaine, signal fort que les investisseurs croient dans le modèle.

Pour son prochain défi, la startup veut étendre le concept à deux autres grandes villes américaines, Boston et Washington, qui se présentent comme deux très bons marchés pour la startup du fait de la taille du marché et des régulations en place.

La startup a également pour projet de tirer parti de ses actifs technologiques et relationnelles pour développer un produit dédié à l’immobilier commercial. Ce segment représente non seulement un marché plus large pour la startup mais les primes et les taux de pénétration y sont aussi plus élevés. Une startup à suivre de près donc.

Mona Saidi Assur.com