Chronique : Oscar, la start-up qui veut transformer l’assurance santé aux Etats-Unis

Oscar est une start-up de l’assurance santé fondée par deux anciens collègues de Harvard, Kevin Nazemi et John Kushner, petit frère de Jared Kushner (le beau-fils et conseiller de Trump). A ses débuts, Oscar se greffe à la bourse d’assurance santé de l’Obamacare, dont elle distribue les plans directement au consommateur.

Se positionnant comme acteur technologique, Oscar a pour ambition de démystifier le rapport des américains à un marché de l’assurance santé complexe, en plaçant l’expérience client au coeur de ses applications mobile et internet. Promettant de révolutionner l’assurance santé, Oscar fait des vagues à son arrivée sur le marché, avec son branding jeune et ludique ciblant les “milléniaux”. En 2014, l’Obamacare fait son entrée sur le marché et Oscar commercialise ses premières offres d’assurance individuelle. En 2016, Oscar compte déjà 145 000 membres à New York, dans le New Jersey, en Californie et dans le Texas.

L’expérience client au centre de l’assurance

Oscar tire son épingle du jeu en misant sur le numérique et en proposant de nombreuses fonctionnalités visant à faciliter l’accès à l’information et aux soins médicaux. Son application permet ainsi au patient de renseigner directement ses symptômes et d’obtenir une liste de conditions médicales dont il est potentiellement atteint. Celui-ci peut, s’il le souhaite, recevoir un appel téléphonique de son médecin en un clic. L’application donne également une estimation du coût d’un rendez-vous avec son médecin traitant et permet de réserver directement un rendez-vous avec lui.

S’il le souhaite, le patient peut recevoir des recommandations sur le parcours de soins optimal à suivre pour traiter sa condition (par exemple, un certain nombre d’appels téléphoniques avec tel médecin qui prescrira le traitement adapté au téléphone). Enfin, pour encourager les consommateurs à s’informer et prendre contrôle de leurs choix de santé, Oscar offre un accès médical 24/7 via son application mobile.

Un avenir incertain

En 2016, Oscar enregistre des pertes de 204 millions de dollars et décide de se retirer de Dallas et du New Jersey mais choisit toutefois de maintenir ses opérations sur ses autres marchés. Face aux difficultés rencontrées, Oscar étend son offre à l’Ohio en Juin 2017 via la bourse de santé Obamacare. Cette décision arrive à un moment de grande indécision de l’avenir de l’assurance santé aux Etats-Unis. En effet, au delà de la menace représentée par ses pertes financières, l’avenir d’Oscar est étroitement lié à celui d’Obamacare, et donc à la merci de l’administration Trump.

Malgré l’échec des républicains à renverser Obamacare en Septembre 2017, ces derniers sont déterminés à voter un budget qui leur permettrait de mettre fin à la réforme en 2018. Pour faire face à cette instabilité et être moins dépendant d’Obamacare, Oscar a commencé à déployer des offres d’assurance à destination des petites et grandes entreprises. Les fondateurs de la startup sont, quant à eux, optimistes : “Obamacare nous a fourni une incroyable opportunité de nous lancer mais l’avenir de Oscar n’est désormais plus lié au succès de cette réforme. Je n’ai aucun doute sur notre capacité à nous réorienter dans un environnement instable”.

Cet article a été écrit par Mona Saidi dans le cadre d’un partenariat éditorial avec Assur.com