Chronique : Axeria Prévoyance notée A mais la perspective devient négative

Comme chaque mois, Standard and Poor’s revient en détail sur une notation ou un mouvement de perspective.
Pour novembre, nous parlons d’Axeria Prévoyance, compagnie prévoyance du groupe April.

Le 24 septembre dernier, Standard & Poor’s a confirmé la note de contrepartie et de solidité financière ‘A-‘ d’Axeria Prévoyance mais a revu de stable à négative la perspective attachée aux notes.

Selon notre méthodologie, Axeria Prévoyance est considérée comme une entité “cœur de métier” du groupe April, l’un des plus importants courtiers grossiste en France. Le changement de perspective reflète principalement l’affaiblissement des résultats opérationnels du groupe lors de ces deux dernières années. De plus, nous pensons que le contexte économique actuel ainsi que les conséquences de certaines actions stratégiques passées devraient continuer à restreindre les résultats à moyen terme.

Pour la deuxième année consécutive, la rentabilité de groupe April a été inférieure à nos attentes. Le groupe affichait par exemple un retour sur fonds propres de 12.1% en 2011, à comparer avec nos prévisions de plus de 15% pour 2011 et 2012. Même s’il est vrai que les marchés financiers ont contribué à la détérioration des résultats, nous pensons également que certaines actions stratégiques entreprises par le passé ont affaibli le profil financier du groupe. Parmi elles, nous pouvons citer une croissance peu rentable en assurance, une expansion internationale dans certains pays – comme l’Italie – qui n’a pas été conforme aux attentes du groupe, ainsi que les difficultés d’April à rationaliser ses réseaux de distribution, qui pèse sur sa structure de coûts.

Nous observons cependant que les équipes de direction d’April ont mis en œuvre des mesures pour redresser la performance opérationnelle, mesures dont on commence à constater les fruits sur les résultats du premier semestre 2012. Ainsi, le groupe a privilégié les activités de courtage au détriment des activités d’assurance, a procédé à des augmentations de tarifs et de nettoyage de portefeuilles d’assurance dommage, et a débuté la rationalisation de ses réseaux de distribution.

La note d’Axeria Prévoyance reflète son statut d’entité “cœur de métier” au sein d’April, et continue d’être soutenue par la flexibilité financière forte d’April – avec un ratio d’endettement de seulement 1% à fin 2011- ainsi que d’une liquidité solide au sein du groupe. Axéria Prévoyance bénéficie également d’une solvabilité solide selon le modèle de solvabilité ajusté des risques de Standard & Poor’s.

Nous pourrions toutefois abaisser la note d’Axeria Prévoyance si la rentabilité du groupe n’atteignait pas les niveaux attendus, si l’endettement du groupe devait augmenter significativement, ou si le support financier ou stratégique d’April à Axeria Prévoyance venait à s’affaiblir.

Vittorio Sangiorgio
Analyste secteur assurances
Standard and Poor’s