Cession : L’immeuble des Lloyd’s racheté par le Chinois Ping An

Le plus gros assureur chinois, Ping An, a racheté à l’allemand Commerz Real, l’immeuble des Lloyd’s, signé Richard Rogers, pour 300M d’euros.

L’assureur chinois Ping An a racheté lundi 8 juillet l’immeuble emblématique des Lloyd’s de Londres dans la City, dans le cadre d’une transaction inédite de 300M d’euros.

L’allemand Commerz Real – filiale de la Commerzbank – a indiqué dans un communiqué l’avoir vendu à “la plus grosse compagnie d’assurance en Chine” pour 260M de livres – soit un peu plus de 300M d’euros.

300M d’euros

“C’est une transaction qui va potentiellement créer un précédent, car c’est la première de ce type effectuée par une compagnie d’assurance chinoise à l’étranger“, a souligné Jon Crossfield, l’un des responsables de l’agent immobilier Savills à Londres. “Ils arrivent sur le marché avec confiance et beaucoup de visibilité, ce qui illustre aussi un peu plus la domination des investisseurs étrangers à Londres en ce moment“, a-t-il ajouté.

L’immeuble du centre de Londres, qui abrite le vénérable marché londonien de l’assurance des Lloyd’s, a été conçu par l’architecte Richard Rogers, avec pour particularité d’avoir ascenseurs et tuyauteries à l’extérieur du bâtiment.

Achevé en 1986, il avait été acheté en 2005 par Commerz Real pour 231M de livres.