Cession : ING vend ses activités de conseil en investissements immobiliers à CB Richard Ellis

Le bancassureur néerlandais ING va vendre « la plupart » de ses activités de conseil et gestion en investissements immobiliers pour 1,04 Mds de dollars (environ 770M d’euros), dont 940M à l’américain CB Richard Ellis, a annoncé mardi le groupe néerlandais.

« ING a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord pour vendre la plupart de ses activités de conseil et gestion en investissements immobiliers (REIM) dans le cadre de deux transactions séparées pour un prix combiné approximatif de 1Mds de dollars », a indiqué ING dans un communiqué.

La transaction inclut la vente au groupe de services immobiliers CB Richard Ellis, pour 940M de dollars, des activités de REIM d’ING en Europe et en Asie, et de la société américaine Clarion Real Estate Securities, spécialisée dans la gestion de titres immobiliers.

Ces trois sociétés géraient ensemble, au 31 décembre 2010, 44,7Mds d’euros d’actifs. CBRE, gérait, au 31 décembre 2010, 27,8Mds d’euros.

Le conseiller et gestionnaire en investissements immobiliers sur le marché privé américain Clarion Partners, qui gère 16,5Mrds d’euros d’actifs, sera quant à lui vendu pour 100M de dollars à sa direction, en partenariat avec la société de gestion d’actifs Lightyear Capital.

ING s’attend à ce que les deux transactions, qui doivent encore recevoir l’approbation des autorités compétentes, soient clôturées dans le courant du
deuxième semestre. Le bancassureur espère réaliser un gain après impôts de 500M d’euros sur ces deux transactions.

Une partie des intérêts d’ING dans les entreprises vendues, soit approximativement 100M de dollars, sera également cédée aux acheteurs dans le cadre de ces deux transactions.

« Avec ces transactions, nous continuons à réaliser nos objectifs stratégiques en vue de réduire notre exposition dans l’immobilier, de simplifier notre société et de continuer à renforcer notre assise financière », a déclaré le directeur exécutif d’ING, Jan Hommen, cité dans le communiqué.

ING avait annoncé le 27 août 2010 la vente de sa participation de 50% dans le portefeuille d’actifs immobiliers industriels canadiens Summit à un joint-venture canadien.

La Haye, 15 février 2011 (AFP)