Bilan du 1er semestre 2016 : petites et grandes manœuvres de l’assurance (à l’étranger)

Rapprochements, acquisitions, cessions… Les compagnies d’assurance ont saisi toutes les opportunités possibles hors de France depuis six mois. Passage en revue des opérations les plus marquantes.

Hors de France, les assureurs ont fait chauffer leurs cartes bleues : les acquisitions et prises de participation ont en effet été plus nombreuses que les cessions depuis le mois de janvier.

Des investissements

Le groupe Allianz a par exemple acquis la filiale marocaine de Zurich pour 244M€ et racheté un portefeuille d’Aegon aux Pays-Bas d’une valeur de 90M€. Axa vise quant à lui clairement l’Afrique : depuis janvier, le groupe français s’est allié avec Chaucer (acteur de l’assurance « de spécialité »), a pris 8% du capital d’Africa Internet Group (75M€) et obtenu un agrément pour officier dans l’assurance-vie en Côte d’Ivoire, créant d’emblée Axa Côte d’Ivoire Vie.

De son côté, CNP Assurances a poursuivi ses investissements dans ses zones géographiques de prédilection : l’assureur a racheté BTG Pactual au Brésil et les activités d’assurance de Barclays en Italie. Le groupe de courtage April a également été gourmand, réalisant une acquisition dans l’assurance-emprunteur en Italie. Le courtier a par ailleurs acquis Intercaraïbes Assurances, via sa filiale April Marine, et mis le grappin sur deux sociétés : Avilog (spécialisée dans la gestion des prestations santé collective) et Globalheath (grossiste en santé internationale basée à Hong Kong).

Parmi les autres manœuvres significatives : Aviva Canada a acquis une partie de RBC General Insurance (405M€) et MSH International a racheté le courtier singapourien Expat Insurance.

Des délestages

Axa et Allianz ont cédé de nombreux actifs hors de France depuis janvier. L’assureur français s’est ainsi séparé de ses activités d’épargne retraite et de prévoyance au Royaume-Uni, de ses activités portugaises pour 189M€ (au profit d’Agéas), et de ses activités bancaires en Hongrie (vente à perte, au profit d’OTP Bank).

Le groupe Allianz s’est quant à lui défait de ses filiales sud-coréennes d’assurance-vie et de gestion d’actifs, et a annoncé l’accord de vente de son portefeuille d’assurance-vie taïwanais à Taïwan Life Insurance. L’assureur allemand pourrait aussi quitter l’Inde, où il est présent via une joint-venture avec Bajaj Finserv. Ses parts dans la JV (26%) sont évaluées à 134 M€.
La société de courtage SFS Europe est quant à elle en négociations avec le néo-zélandais CBL pour lui céder 100% de son capital (pour 94 M€).

Des assureurs en fusion

Deux rapprochements majeurs de groupes d’assurance étrangers se sont par ailleurs finalisés en début d’année. D’une part, la fusion du britannique Willis Group et de l’américain Towers Watson, tandis que Willis a bouclé le rachat de Gras Savoye dans la foulée. Les deux entités fusionnées étaient valorisées 18Mds$ mi-2015. D’autre part, le rachat de Chubb par ACE : le groupe suisse ACE a acquis l’américain Chubb pour 29,5 Mds$.