Stratégie : Axa se désengage un peu plus de sa filiale américaine EQH

    Une enseigne d'Axa France

    L’assureur français Axa poursuit son désengagement de sa filiale américaine de services financiers Axa Equitable Holdings (EQH), avec de nouvelles cessions de titres qui devraient lui rapporter jusqu’à 2 milliards de dollars, selon un communiqué publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

    Dans un premier temps, Axa prévoit de placer 60 millions de titres EQH sur le marché dans une offre secondaire dont il espère tirer un “produit net d’environ 1,2 milliard de dollars”.
    Le prix unitaire pour cette offre a été fixé à 20,25 dollars. C’est légèrement inférieur au cours de clôture des actions d’EQH à Wall Street jeudi (20,45 dollars).

    Le groupe a indiqué avoir “consenti aux banques du syndicat une option permettant l’acquisition” de 9 millions d’actions supplémentaires. En cas de succès de l’offre secondaire, EQH va en outre racheter 30 millions de ses propres actions à Axa pour un produit d’environ 600 millions de dollars.

    À l’issue de toutes ces opérations, la participation d’Axa au capital de sa filiale passera “d’environ 72,2% des actions ordinaires d’EQH en circulation à environ 57,5%”, a précisé le groupe dans un communiqué. La clôture de l’offre est prévue le 20 novembre 2018.
    Introduite en Bourse en mai 2018, Axa Equitable Holdings est composée d’Axa Equitable Life Insurance et d’une participation majoritaire dans la société de gestion d’actifs AllianceBernstein.

    Elle compte environ 12.100 employés et conseillers et gérait au 30 septembre 2018 668 milliards de dollars d’actifs américains.