Aviva se sépare du reste de ses activités en Espagne

Aviva

L’assureur britannique Aviva a annoncé vendredi 23 février la vente de l’essentiel des activités qu’il possédait encore en Espagne pour 202 millions d’euros.

Aviva explique dans un communiqué qu’il s’agit de ses participations dans des sociétés communes spécialisées dans l’assurance vie et les retraites avec Caja Granada et Cajamurcia, deux filiales de Banco Mare Nostrum. Ces activités sont cédées au groupe bancaire espagnol Bankia.

Aviva avait enclenché sa sortie d’Espagne depuis la crise du secteur bancaire dans le pays en 2010, avec pour objectif de protéger ses intérêts. Au total, l’assureur britannique a vendu pour 1,6 milliard d’euros d’actifs en Espagne.

Il n’a conservé qu’une participation dans des opérations d’assurance vie de faible ampleur auprès de Pelayo Group, ainsi qu’un centre d’assistance dans le pays.

La transaction simplifie encore plus Aviva, renforce notre position financière déjà solide et est un nouvel exemple de notre volonté de nous concentrer sur les marchés attractifs et en croissance“, a souligné Mark Wilson, directeur général du groupe.

Le groupe, qui doit publier ses résultats annuels le 8 mars prochain, privilégie depuis quelques années ses marchés les plus porteurs, avec notamment l’acquisition de son homologue britannique Friends Life et la cession de plusieurs activités en France, Espagne et Italie.

Il avait promis en outre en novembre dernier de récompenser ses actionnaires dans les années qui viennent, en voulant piocher dans une enveloppe de 3 milliards de livres, fruit de son abondante trésorerie.