Aviva France : Le Snaga demande un gel des tarifs 2021

Aviva France
La devanture d'une agence Aviva France.

Alors que rien ne se passe sur le front de la cession d’Aviva France, le Snaga, syndicat des agents généraux de la compagnie, demande à sa mandante qu’il n’y ait pas de majoration tarifaire en 2021. 

La fin d’année 2020 n’est pas de tout repos pour les agents généraux d’Aviva France. Alors que le réseau reste ouvert durant ce deuxième confinement, les agents poursuivent leurs travaux, la cession de leur mandante dans l’Hexagone restant en suspens. Sur ce point, « à ce jour, rien n’est sorti, et la France continue de gérer comme si aucune annonce n’avait été faite en se concentrant sur les objectifs définis depuis quelques mois », indique le Snaga dans sa dernière note interne que News Assurances Pro a pu consulter.

Gel des majorations 2021

Dans ce contexte, le syndicat des agents Aviva indique avoir « un grand nombre de discussions avec la compagnie actuellement et toutes ne sont pas simples ». A l’approche de 2021, le Snaga explique avoir participé à la lecture de la politique tarifaire de la compagnie « pour que la sensibilité commerciale qu’est la nôtre influe sur les lignes qui nous semblent importantes. C’est tous les ans un exercice difficile car s’agissant d’une prérogative compagnie rappelons-le, savoir ou mettre le curseur n’est pas aisé. D’autant que si l’on en croit ce que l’on nous dit, les chiffres sont toujours mauvais. Les chiffres pour les résultats semestriels ou annuels dans la presse sont bons, mais au final mauvais quand il s’agit de définir un besoin de ressources toujours en hausse, toujours présent », explique le syndicat dans sa note.

Devant la situation sanitaire et économique actuelle du pays, le Snaga précise avoir demandé à la compagnie que soit suspendue la politique tarifaire haussière prévue pour l’exercice suivant afin d’accompagner leurs clients. « A défaut d’une inflexion sur la politique tarifaire, il nous apparaît évident que nous aurons besoin de budgets conséquents pour accompagner nos clients au quotidien. Comment nous en sortir sinon ? Notre demande : pas de majorations tarifaires en 2021, mais un vrai accompagnement client », peut-on lire ensuite.

PE sans dommage

Comme la majorité des compagnies tricolores, Aviva France a revu l’écriture de ses contrats, notamment sur les garanties PE, par le biais d’avenants et de re-souscriptions en MRI notamment et en AMRP (Aviva Multirisques Pro) à partir de l’année prochaine. « Un nombre de ratés, faute d’échanges, faute de recettes, sont à déplorer. Aviva est probablement l’assureur qui a adressé les avenant COVID MRI le plus tardivement, mi octobre, pendant la période de congés, avec envoi de la LR AR de résiliation au client le 26 octobre », note sur ce point le Snaga.

Le syndicat, qui demande notamment à être consulté lors de la rédaction des CS et CG, précise par exemple que concernant l’AMRP, « les avenants ‘à blanc’, sans modification du risque, pour introduire la clause COVID Aviva génèrent une augmentation de la cotisation de l’ordre de 10 à 15% sans aucune raison. Aucun retour compagnie à ce jour sur le nombre de polices impactées et sur les modalités correctives ».

Marque unique

Du côté du processus d’installation d’une marque unique, le syndicat des agents Aviva France déplore encore le manque d’une offre automobile « à disposition du réseau qui puisse concurrencer et qui soit concurrentielle de l’offre ‘internet’ de la même compagnie […] Le lancement de la marque unique nous a aussi fait perdre le retour de prospects et clients issus des divers sites Aviva. Il devait s’agir d’une mesure provisoire, le provisoire finit par durer et durer », poursuit Cédrick Rougeron, le président du Snaga dans sa note.

Enfin, sur le volet réglementaire, le syndicat déplore « une liste de sanctions portant sur le paiement des intéressements, rappels de commissions pour les agents qui poseraient problèmes ». Le Snaga indique à ce titre avoir saisi Agéa « qui est prêt à porter le dossier au niveau de la Fédération et avons décidé de prendre un avocat pour nous accompagner sur ce type de nouvelles pratiques. Tout est fait actuellement pour que la vie des collaborateurs d’agences et la vie des agents se complique », indique ensuite la note.

Le syndicat, qui tiendra son assemblée générale le 10 décembre prochain, conclut sur une note positive indiquant qu’à date, « les chiffres de l’année sont bons. Pas beaucoup de production mais pas non plus de résiliations. Les productions nettes sont positives les encaissements agences en hausse eux aussi ».

Hélium

Hélium est une société indépendante spécialiste de la gestion des garanties santé et prévoyance pour le compte de tiers. Certification ISO 9001, label Platinum Actu-Gestion®, accréditation ISAE 3402 – type 1, Hélium est un délégataire reconnu pour sa qualité de services. Aujourd’hui partenaire de plus de 9 000 entreprises sur tout le territoire français et de 65 porteurs de risques, Hélium accompagne les apporteurs d’affaires dans la gestion des contrats de plus de 720 000 bénéficiaires. Engagée dans une démarche RSE depuis 2017, Hélium met en place des actions lui permettant d’agir de manière éthique et transparente afin de contribuer à la bonne santé et au bien-être de la société, tout en conjuguant progrès et innovation.

Contacter Hélium


Que pensez-vous du sujet ?