Assurtech : Sharelock veut démocratiser l’assurance vélo avec Seyna

sharelock
Alexandre Molla et Nicolas Louvet, les co-fondateurs de Sharelock

Sur un marché du cycle en pleine explosion, l’assurtech Sharelock veut démocratiser l’assurance vélo, encore marginale en France. Accompagné par l’assureur Seyna, le courtier veut faire de ses garanties un moyen de responsabilisation des cyclistes et de développement de la mobilité douce.

Depuis plusieurs mois, l’assurtech Sharelock tente d’évangéliser un marché tricolore du vélo en pleine explosion (22 millions de cyclistes en France et 2,7 millions de vélos vendus en 2021) quant à l’utilité d’assurer son cycle. Dans un récente enquête sur la mobilité menée par la startup auprès de 700 assurés, on apprend ainsi que 91,5% des vélos ne sont pas couverts dans l’Hexagone.

Sur ce marché porteur mais « déserté des assureurs » selon Sharelock, le courtier veut faire de la couverture des bicyclettes un moyen d’en démocratiser l’usage et donc de favoriser la mobilité douce. Si la moitié des possesseurs de vélos se dit prête à couvrir son cycle, « une fois assurés, ils sont 36% à faire davantage de vélo, ce au détriment de l’usage de la voiture. Les assurés deviennent également plus attentifs pour respecter les conditions prévues dans leur contrat d’assurance pour un remboursement effectif. L’assurance vélo accompagne donc le développement de l’usage ainsi que la responsabilisation des cyclistes », écrit Sharelock.

Une première levée de fonds

La jeune pousse qui a notamment levé 4,1M d’euros en 2021 (auprès de Breega Capital et de la CDC) avait déjà noué un partenariat avec Leocare en fin d’année dernière. Ce dernier révélait alors les principaux freins expliquant que les cyclistes ne s’assurent pas, notamment le flou autour des prix de l’assurance (50%), les niveaux de protection et de garanties (42%) dont les attentes principales portent sur le vol (43%), la protection corporelle (28%) et la casse (22%). « 100 000 personnes abandonnent la pratique du vélo suite à un vol/casse subi », explique pour sa part le courtier co-fondé par Alexandre Molla et Nicolas Louvet.

Pour palier à cette situation, Sharelock propose en plus d’un réseau de cadenas partagés pour vélos disponibles dans plusieurs villes de France, plusieurs offres d’assurances (vol, casse et vandalisme) à destination des bicyclettes de ville, des vélos électriques ou des vélos cargos. La souscription se fait via une appli mobile, et les garanties sont portées par Seyna. De son côté Sharelock gère les adhésions, les sinistres et les réclamations.

HelvetiaNet

Nos assurances digitales, développées pour nos partenaires courtiers au service des assurés. Simplicité et rapidité de déclaration de sinistres, souscription, réponse tarifaire immédiate, autonomie dans la gestion des dossiers : une qualité de services en ligne renforcée.

En savoir plus


Que pensez-vous du sujet ?