Assurance-vie : Crédit Agricole Assurances favorable au contrat euro-croissance

Le directeur général de Crédit Agricole Assurances, Jérôme Grivet, est favorable à la création du contrat d’assurance-vie dit “Euro-croissance”, prônée par un récent rapport, mais opposé à toute modification de la fiscalité de ce produit d’épargne.

Le rapport Berger-Lefebvre, nous parait un excellent travail pour favoriser le lancement du contrat ‘Euro-croissance’, sans toucher à la fiscalité“, a déclaré jeudi à l’AFP M. Grivet. “Ce serait bien d’avoir des règles claires et stables plutôt que d’avoir un choc de complexification supplémentaire“, a-t-il ajouté. Dans leur rapport remis début avril au gouvernement et censé servir d’appui à une future réforme, les députés socialistes Karine Berger et Dominique Lefebvre proposaient la création d’un nouveau contrat d’assurance-vie, l'”Euro-croissance”, qui n’offrirait la garantie du capital investi qu’à son terme mais permettrait d’obtenir des rendements supérieurs à ceux des contrats en euros, à capital garanti à tout moment.

Ils proposaient également de conditionner à la souscription de ce contrat le maintien d’une fiscalité avantageuse sur les contrats de plus de 500.000 euros. “Le contrat ‘Euro-croissance’ est un bon produit et nous sommes prêts à le promouvoir et à faire les investissements nécessaires pour le développer mais il ne faut pas casser son image auprès de l’opinion publique en essayant de le vendre de manière forcée, avec une pénalisation fiscale à la clé“, a souligné M. Grivet.

La réforme de l’assurance-vie promise par le gouvernement doit être réalisée dans le cadre de la loi de finances 2014.

Paris, 11 juillet 2013 (AFP)