Assurance / Participation : UniCredit va recapitaliser FonSai et détenir 6,6% de son capital

La banque UniCredit va participer à la recapitalisation de l’assureur italien en difficulté Fondiaria-SAI et détiendra 6,6% de son capital à l’issue de l’opération dans le cadre d’un accord avec la famille Ligresti, qui contrôle Fondiaria-SAI, annoncé mardi soir.

Dans un communiqué commun, UniCredit et Premafin, holding de la famille Ligresti, ont annoncé « être parvenu à un accord » dont l’objectif est de « permettre à Premafin de procéder à l’opération de renforcement des fonds propres de sa filiale et à la banque d’acquérir une part minoritaire stable » de la compagnie d’assurances.

Concrètement, lorsque Fondiaria-SAI procèdera à son augmentation de capital prévue de 450 millions d’euros, UniCredit y participera en exerçant des droits de souscription de Premafin et détiendra à l’issue de l’opération une part de 6,6% de l’assureur.

Entre l’acquisition des droits de souscription de Premafin et l’achat de la part de Fondiaria-SAI, UniCredit déboursera au total 170M d’euros. Cette recapitalisation est destinée à renflouer les pertes de l’assureur qui se sont élevées à 431,4M sur les neuf premiers mois de 2010. Premafin utilisera la somme perçue de la vente de ses droits à UniCredit pour participer à l’augmentation de capital de façon à ce que sa part soit d’au moins 35% du capital de Fondiaria-SAI à l’issue de l’opération contre 41,6% actuellement.

Cet accord avec UniCredit intervient alors que les Ligresti ont annoncé en début de semaine dernière la fin de leurs discussions avec Groupama. L’assureur français devait prendre 17,1% de Premafin et envisageait également de rentrer dans le capital de Fondiaria-SAI mais l’autorité boursière italienne a contrecarré ses plans en lui imposant le lancement d’une OPA sur Premafin et Fondiaria-SAI comme condition à sa prise de participation.

Selon les termes de l’accord avec UniCredit, la banque nommera par ailleurs trois membres du conseil d’administration de Fondiaria-SAI. L’accord reste toutefois suspendu à la « confirmation, d’ici le 30 juin 2011, de la part de (l’autorité boursière) Consob d’absence d’obligation d’OPA sur Fondiaria-SAI », indiquent Premafin et UniCredit. En conséquence de cet accord, UniCredit a enfin annoncé dans un communiqué distinct la démission de Salvatore Ligresti du conseil d’administration de la banque. Les Ligresti détiennent une part de moins de 0,5% d’UniCredit.

Milan (Italie), 22 mars 2011 (AFP)